Ouidah: le SE Afizou Mama Sanni s’explique sur la convocation adressée au maire

BeninBénin – PolitiqueOuidah: le SE Afizou Mama Sanni s'explique sur la convocation adressée au maire

Relevé sur une erreur de procédure dans ses attributions, le secrétaire exécutif de la mairie de Ouidah, Afizou Mama Sanni s’est remis en cause et a reconnu qu’il a fait une mauvaise lecture de la loi n°2021-14 du 20 Déc 2021.

Par une lettre abondamment relayée sur les réseaux sociaux, le secrétaire exécutif de la mairie de Ouidah, Afizou Mama Sanni a convoqué le maire de la Commune  à une session extraordinaire qui est prévue pour ce mardi. Face à la polémique suscitée par cette procédure, le responsable administratif de la mairie de Ouidah rompt le silence et s’explique sur son acte.

En effet, en convoquant le maire de la Commune à participer à une session extraordinaire, le secrétaire exécutif Afizou Mama Sanni s’est rendu coupable de méprise envers l’autorité.

En effet, selon les dispositions de l’article 68 de la loi n°2021-14 du 20 Déc 2021 portant code de l’administration territoriale en République du Bénin, seul le maire, Président du Conseil communal peut convoquer le conseil. En prenant l’initiative de convoquer le maire, le secrétaire exécutif de la mairie a fait preuve d’une méconnaissance des textes.

Les explications du SE

Face à la polémique suscitée par cette erreur de procédure, le secrétaire exécutif Afizou Mama Sanni a rompu le silence pour s’expliquer sur sa démarche.

«  En réalité il n’y a pas matière à polémiquer sur cette méprise de ma part. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier les uns et les autres pour votre vigilance qui va permettre de vite rectifier la situation« , reconnait Afizou Mama Sanni

Poursuivant dans ses explications, le secrétaire exécutif de la mairie de Ouidah affirme que l’acte qu’il a posé n’est pas un acte délibéré. A le croire, l’erreur est survenue alors qu’il a reçu un lot de dossiers à signer en urgence parmi lequel figurait la convocation.

En s’acquittant de ce devoir, il a manqué de faire attention et l’erreur est survenue, rassure-t-il. Il précise que toutes les mesures sont déjà prises pour que les choses rentrent dans l’ordre.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P