Nigéria: le nouveau siège de la CEDEAO entièrement financé par la Chine, avec du matériel 100 % chinois

News - InfosDiplomatieNigéria: le nouveau siège de la CEDEAO entièrement financé par la Chine, avec du matériel 100 % chinois

Ce dimanche 4 novembre, le président nigérian Muhammadu Buhari et le président en titre de la Cédéao, Umaro Sissoco Embalo, ont procédé à la pose de la première pierre du nouveau siège de la CEDEAO à Abuja, la capitale du pays.

Le Président nigérian Muhammadu Buhari a procédé, dimanche 4 novembre 2022, à la cérémonie de pose de la première pierre aux côtés des Présidents Umaro Embalo de Guinée Bissau et Julius Mada Bio de Sierra Leone, du nouveau siège de la CEDEAO à Abuja, la capitale du pays. Le complexe, offert par le gouvernement chinois à la CEDEAO, sera connu sous le nom d' »œil de l’Afrique de l’Ouest » et devrait être mis en service en février 2025. Une fois achevé, il représentera l’unité et la fraternité des Etats membres.

A lire aussi : Face à la résurgence des coups d’État, la Cédéao annonce la création d’une force anti-putsch

Le Président Buhari a déclaré qu’une fois que les trois principales institutions de la CEDEAO, la Commission de la CEDEAO, le Parlement de la CEDEAO et la Cour de justice de la Communauté, seront réunies dans un seul bâtiment, cela renforcera l’opérationnalisation des institutions régionales et favorisera l’intégration régionale. Il a ajouté que le gouvernement nigérian et les institutions de la CEDEAO à Abuja avaient convenu de consolider les opérations de la CEDEAO dans un seul complexe, ce qui permettrait de ne plus fonctionner dans trois endroits différents.

Du matériel 100 % chinois et sans transfert de compétences

Selon RFI, « la totalité du financement de ce chantier prévu à 32 millions de dollars » a été prise en charge par la République populaire de Chine. Et de préciser que « le coût final pourrait valoir le double ». « Il aura fallu dix ans d’échanges entre les deux parties pour se mettre d’accord, car la Cédéao a pris son temps pour négocier certaines clauses », précise le média.

La construction, elle, se fera avec du matériel 100 % chinois et sans transfert de compétences. En revanche, la Cédéao a obtenu qu’un certain pourcentage de travailleurs et de sous-traitants devront être originaires de la région ouest africaine, ajoute RFI.

Maquette du nouveau siège de la CEDEAO à Abuja, la capitale du Nigéria.

« L’accord entre la République populaire de Chine et la CEDEAO a été un processus long et lent, qui a commencé par une vision, celle de construire l’Œil de l’Afrique de l’Ouest. Ce projet a été envisagé comme un phénomène architectural global. Je tiens à remercier chaleureusement le gouvernement de la République populaire de Chine pour sa contribution financière et technique qui a permis la construction d’un monument de cette nature au nom de notre région. Les entrepreneurs nous ont informés que « l’œil de l’Afrique de l’Ouest » sera prêt dans vingt-six mois. Je n’ai aucun doute quant à leur capacité à tenir leurs promesses. Nous attendons avec impatience sa mise en service en février 2025, si Dieu le veut », a déclaré le président nigérian Muhammadu Buhari, pendant la cérémonie de pose de la première pierre.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P