Niger: plusieurs militaires tués dans l’explosion d’une mine entre Torodi et Makoloni

AfriqueAfrique – SécuritéNiger: plusieurs militaires tués dans l'explosion d'une mine entre Torodi et Makoloni

Deux militaires de la garde nationale du Niger, ont été tués samedi, lors du passage de leur véhicule sur une mine enterrée sur la voie bitumée entre Torodi et Makoloni par les terroristes.

La région entre Torodi et Makoloni a enregistré une nouvelle attaque terroriste. Un véhicule de la garde nationale a sauté sur une mine terroriste. Cet incident survenu samedi soir, a fait 2 morts et 3 blessés. Le mode opératoire est propre aux terroristes opérant dans le Sahel notamment au Mali et au Burkina Faso, sauf que, cette fois-ci, la mine a été posée sur une voie bitumée. C’est donc une nouvelle stratégie de l’ennemi qui vient de se révéler et l’armée à tout intérêt à y trouver la contre-offensive.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Le Niger est l’un des pays secoué par le terrorisme en Afrique de l’Ouest. Mercredi, la force multinationale mixte en mission de sécurisation dans la région de Diffa, a annoncé avoir neutralisé plusieurs combattants de Boko Haram et saisi divers matériels militaires.

Le but de l’opération était de neutraliser toute présence terroriste dans la zone et lutter contre les infiltrations de Boko Haram qui ont pour conséquence, les rackets et les enlèvements par les terroristes et leurs complices de paisibles personnes innocentes contre le paiement de rançon. Elle a été menée dans les localités situées le long de la berge de la Komadougou Yobé (Zeynam Tchalori, Fiego, Koulo Koura, Lada, Marara…) où un réseau complexe de financement des activités terroristes (ravitaillement et échanges), a été mis en place par Boko Haram.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P