Moov Africa Start up challenge

Nicaragua: l’opposante Cristiana Chamorro condamnée à 8 ans de prison (ONG)

MondeMonde – PolitiqueNicaragua: l'opposante Cristiana Chamorro condamnée à 8 ans de prison (ONG)

Reconnue coupable de blanchiment d’argent et détournement de fonds, l’opposante nicaraguayenne, Cristiana Chamorro, a été condamné à 8 ans de prison. Selon le Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh), la militante Cristiana Chamorro est depuis, gardée en résidence surveillée.

La journaliste et ancienne candidate à la présidence au Nicaragua, Cristiana Chamorro, a été condamnée lundi, à 8 ans de prison, après avoir été reconnue coupable le 12 mars de blanchiment d’argent et détournement de fonds, a annoncé une ONG de défense des droits humains.

Chamorro, 68 ans, restera en résidence surveillée, régime auquel elle est soumise depuis son arrestation en juin, selon le Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh). Les accusations portées par le gouvernement du président Daniel Ortega l’avait empêchée de participer à la présidentielle de novembre où elle était favorite.

Selon le parquet, les crimes auraient été commis par l’intermédiaire de la Fondation Violeta Barrios de Chamorro (FVBCH), une ONG qui porte le nom de l’ancienne présidente du Nicaragua (1990-1997) et mère de Cristiana, dédiée à la promotion de la liberté de la presse et d’expression.

Deux employés de la fondation, inopérants depuis l’an dernier, et le chauffeur de Cristiana ont également écopé de peines allant jusqu’à 13 ans. Elle et les trois responsables « se sont vu infliger des amendes d’un million de dollars » qui sont « impossibles à payer, et si elles sont commuées, cela équivaudrait à la réclusion à perpétuité », a déclaré Cenidh.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P