Marine Le Pen promet de remettre « la France en ordre en cinq ans » si elle est élue

News - InfosPolitiqueMarine Le Pen promet de remettre "la France en ordre en cinq ans" si elle est élue

La candidate du Rassemblement national Marine Le Pen, qui s’est qualifiée pour le second tour de la présidentielle en France, a promis de devenir présidente de tous les Français au cours du quinquennat en cas de victoire.

« Je remettrai la France en ordre en cinq ans », a-t-elle déclaré. « J’assurerai l’indépendance nationale pour faire de la France une puissance de paix. » Marine Le Pen a souligné qu’elle accorderait une attention soutenue à la garantie de la souveraineté de la France dans tous les secteurs, afin que tous les Français jouissent « de la liberté de décider pour eux-mêmes et de défendre leurs intérêts ».

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 20h00
Argentine
- -
Australie
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 16h00
France
- -
Pologne
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 20h00
Angleterre
- -
Senegal
Fifa Coupe du Monde
5 Déc 2022
- 16h00
Japon
- -
Croatie
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 16h00
Pays-Bas
3 1
USA
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Cameroun
1 0
Brésil
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Serbie
2 3
Suisse
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Corée du Sud
2 1
Portugal

La candidate du Rassemblement national et députée française Marine Le Pen a voté dimanche à l’élection présidentielle à Hénin-Beaumont, Pas-de-Calais. La politicienne y habite depuis 2007 et représente cette circonscription à l’Assemblée nationale. Selon la diffusion télévisée, Marine Le Pen est venue au bureau de vote sans porter le masque. Elle a communiqué activement avec les électeurs et a été photographiée avec ses partisans. Selon les règles, Marine Le Pen s’est abstenue de tout commentaire.

Marine Le Pen est favorable à une réforme de l’UE (la création d’une Alliance européenne des nations), au retrait de la France des structures militaires de l’Otan (une mesure similaire a été prise en 1966 par le général de Gaulle) et de l’espace Schengen, à l’augmentation des dépenses de défense à 3% du PIB (1,81% en 2018). Elle souhaite le retour du franc en tant que monnaie nationale pour les échanges intérieurs, la réduction du nombre de députés et de sénateurs à 500 (ils sont aujourd’hui 925), ainsi que l’introduction de la proportionnelle au lieu du scrutin majoritaire.

Elle appelle à abroger la loi travail de 2016 qui autorise les employeurs à porter, sous certaines conditions, la durée du travail jusqu’à 60 heures par semaine (la semaine officielle étant de 35 heures), ainsi qu’à simplifier l’organisation des référendums à l’initiative des citoyens. Elle estime également nécessaire de faire baisser l’âge de départ à la retraite à 60 ans avec 40 annuités à ceux qui ont démarré dans la vie active avant 20 ans.

La candidate refuse de faire des prévisions d’un second tour avant que les Français ne votent au premier. C’est sa troisième tentative d’être élue présidente. Certains analystes estiment qu’elle est beaucoup plus proche de son objectif aujourd’hui qu’il y a dix ou cinq ans. Marine Le Pen elle-même a déclaré qu’elle n’offrirait plus sa candidature si elle échouait.

La politicienne, dont le taux de popularité à la veille du scrutin a été estimé à 25%, est considérée comme la principale concurrent du président en exercice Emmanuel Macron.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P