Moov Africa Start up challenge

Mali: Nouvelle attaque terroriste contre les forces militaires

AfriqueAfrique – SécuritéMali: Nouvelle attaque terroriste contre les forces militaires

Les forces armées du Mali (FAMa), ont annoncé mardi qu’une de leurs patrouilles a été la cible d’une attaque à l’engin explosif improvisé (EEI), mais aucun dégât ni humain, ni matériel, n’a été enregistré.

Dans un communiqué rendu public mardi, l’armée malienne a annoncé avoir été encore ciblée par des terroristes. Elle assure que cette fois, l’attaque à l’EEI, n’a pas fait de victime dans ses rangs et n’a également endommagé aucun matériel des forces de défense.

« Le Chef d’Etat-major Général des Armées porte à la connaissance de l’opinion qu’une mission des Forces Armées Maliennes (FAMa) du secteur 3, a sauté sur un Engin Explosif improvisé (EEI), ce lundi 7 mars 2022 », a indiqué le communiqué de l’armée. « L’incident est survenu sur l’axe Acharane-Goundam à 13H 50. Aucune perte en vie humaine, ni blessé ni dégâts matériels. Le ratissage est en cours dans la zone pour mettre la main sur les auteurs de cet acte ignoble. Le Chef d’Etat-major Général des Armées demande aux FAMa d’être vigilants en offensive », ajoute la note.

L’armée malienne a opté pour mener désormais des offensives contre les militants terroristes qui occupent une bonne partie du pays depuis plusieurs années et martyrisent les populations. Avec l’avènement des militaires au pouvoir, à travers un coups d’Etat, l’armée a commencé à mené des offensives qui leur ont permis de gagner du terrain et de perdre moins d’hommes et de matériels.

L’insurrection djihadiste connaissait une certaine évolution dangereuse dans le pays et dans le Sahel depuis l’arrivée, il y a neuf ans, des troupes françaises au Mali. Malgré leur présence les terroristes ont poursuivi leur avancée et leurs activités en étendant même leurs tentacules vers certains pays côtiers dont entre autre le Bénin, le Ghana et la Côte d’Ivoire. La France a finalement décidé de quitter le Mali sur fond de crise diplomatique. Mais on ne sais pas si ce départ sera effectif ou s’il s’agit d’un moyen pour gagner du temps et trouver d’autres solutions.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P