Mali: les djihadistes rompent le silence et avertissent directement Assimi Goita

AfriqueAfrique – SécuritéMali: les djihadistes rompent le silence et avertissent directement Assimi Goita

A la suite de la triple attaque de positions des forces maliennes dans plusieurs localités du nord et du centre du pays, un groupe djihadiste revendique les attaques et avertit également que d’autres actions du même genre sont imminentes.

Le Mali a été frappé par plusieurs attaques simultanées dans les villes centrales de Sévaré, Niono et Bapho dimanche matin. Au moins six soldats ont été tués dans les combats pour repousser les assaillants islamistes. A la suite de ces combats, et pour la première fois, un groupe terroriste a revendiqué la paternité de ces incursions et a également averti de l’imminence d’autres attaques dans plusieurs grandes villes dont Bamako.

« Ce dimanche, les moudjahidines de la Katiba de Macina ont frappé ce matin 3 camps des FAMA, 3 grands que Dieu a frappé avec force à travers les moudjahidines », a indiqué le groupe terroristes dans un message audio dimanche, quelques heures après les attaques dans le centre malien. « Dans le camp de Sevaré, les moudjahidines sont rentrés, ils ont frappé, le camp de Ségou Bapho et le camp de Nioro », assure les djihadistes.

Le groupe dans sa revendication, eplique que « nous avons frappé ces camps au même moment avec un intervalle de 5 minutes entre les attaques. Dieu nous a aidé le drapeau de l’islam est porté haut, nous avons détruits les mécréants , ils sont morts, leurs matériels sont détruits, des camps ont été détruits, on leur a causé des dommages et dégâts matériels ».

Des avertissements directs

Selon le message audio, les terroristes ont également mis en garde le président de la transition malienne Assimi Goita et son gouvernement que « la guerre va commencer ». « Nous disons à Assimi Goïta et à ses hommes de se préparer. C’est maintenant que la guerre va commencer. C’est maintenant que nous nous préparons pour les combats », a indique la Katiba de Macina.

« Nous avons placé nos éléments dans toutes les grandes villes; mêmes à Bamako nos gens sont arrivés là-bas. Nous avons fini de placer nos hommes, préparez-vous pour les combats. Réunissez tous vos moyens pour les vrais combats. C’est notre premier communiqué pour les musulmans pour vous dire avec joie nos frappes de ce matin. Dans les prochains moments vous aurez les détails des attaques et des actions futures », menace le groupe.

Katiba Macina

La katiba Macina, aussi appelée Front de libération du Macina (FLM) par les médias, est une unité combattante (katiba) salafiste djihadiste qui apparaît en janvier 2015 lors de la guerre du Mali. Active dans la région de Mopti et la région de Ségou, elle est affiliée à Ansar Dine, puis au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans.

« Macina » désigne toute la zone inondée du delta intérieur du Niger, c’est-à-dire la zone comprise entre les cercles de Mopti, Ténenkou et Youwarou6. Le terme fait aussi référence à l’empire peul du Macina, fondé au XIXe siècle par le marabout Sékou Amadou.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P