Moov Africa Start up challenge

Mali: la France et la Cedeao condamnent fermement les attaques terroristes de Kati

AfriqueAfrique – SécuritéMali: la France et la Cedeao condamnent fermement les attaques terroristes de Kati

L’ambassade de France à Bamako a déploré et condamné les attaques perpétrées par un groupe armé, vendredi 22 juillet à l’aube, à Kati, ville-garnison dans la proche banlieue de Bamako.

Ce vendredi peu après 5hTU, des tirs de feu nourris ont été entendus dans la ville garnison de Kati, fief des militaires situé à 15 km de Bamako. « Les Forces Armées Maliennes ont vigoureusement repoussé une attaque terroriste contre la caserne de Kati», a annoncé ce vendredi, les FAMa.

« L’ambassade de France au Mali déplore et condamne les attaques contre les Forces Armées Maliennes au cours de ces derniers jours. » a indiqué la représentation de l’hexagone à Bamako. « Nous manifestons notre soutien au peuple malien et présentons nos condoléances aux familles des victimes. Prompt rétablissement aux blessés. » peut-on lire sur les canaux digitaux de l’ambassade de France à Bamako.

A lire aussi : Mali: le JNIM revendique l’attaque contre le camp de Kati

Ce samedi 23 Juillet, la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a également réagi à travers un communiqué. « La Commission de la CEDEAO condamne avec la plus grande fermeté les attaques terroristes perpétrées. La Commission salue la bravoure et la vigilance des soldats maliens qui ont réussi à stopper cet acte odieux. » a écrit l’institution sous régionale. L’institution a réitéré « sa détermination à accompagner le peuple de la République du Mali vers une transition et une stabilité réussies. »

Jamais la base stratégique de Kati, située à seulement une quinzaine de kilomètres de Bamako, n’a été directement ciblée par une attaque jihadiste. L’ambassade américaine a également condamné « dans les termes les plus forts » ces multiples attaques armées. Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, a dit de son côté encourager « tous les efforts entrepris pour la restauration de la sécurité et la réussite de la transition dans l’intérêt du peuple malien ».

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P