Lutte anti-terroriste: le Burkina et le Niger veulent travailler avec le Bénin

BeninBénin – DiplomatieLutte anti-terroriste: le Burkina et le Niger veulent travailler avec le Bénin

Le Burkina Faso et le Niger se sont convenus lundi, de la nécessité d’agir ensemble dans la région ouest-africaine pour éradiquer le terrorisme. Les deux pays veulent de ce fait, renforcer leur coopération avec le Bénin pour des résultats probants au niveau des frontières entre les trois pays.

Le Burkina Faso et le Niger ont conclu lundi, lors d’une rencontre des délégations des deux pays au palais de Kossyam, à Ouagadougou, sur la nécessité d’agir ensemble à travers le renforcement de la coopération entre les deux pays dans le domaine de la défense par un accord de coopération militaire et de multiplier les opérations conjointes sur le terrain.

« Au-delà des opérations ponctuelles, nous envisageons de faire des opérations régulières et permanentes sur le terrain entre nos différentes forces armées pour permettre à nos forces d’occuper le terrain, de prendre le contrôle du terrain et qu’on ne puisse pas laisser un seul centimètre aux terroristes aussi bien au Niger qu’au Burkina », a rappelé le ministre de la Défense nationale du Niger, Alkassoum Indattou.

Les deux parties ont passé aussi en revue la situation sous-régionale et ont montré leur souhait de travailler à revoir la coopération avec le Mali pour une meilleure synergie d’actions. Elles se sont aussi engagées à travailler avec le Benin pour plus de résultats probants au niveau des frontières entre les trois pays.

« Le Président de la Transition nous a encouragés par rapport à ce travail et nous a apporté tout son soutien, comme le Président de la République du Niger l’a fait, pour aboutir à des résultats palpables », a soutenu le ministre nigérien de la Défense nationale, Alkassoum Indattou.

Dans la sous-région, le Bénin est impliqué dans des coopérations collectives en vue d’apporter une réponse collégiale et efficace au fléau du terrorisme. Le pays renforce aussi son partenariat militaire avec ses pays frontaliers dont le Niger et le Togo. Aussi, s’active-t-il à s’équiper de manière performante pour contrer la menace terroriste présente dans sa partie nord. Cette semaine, un hélicoptère de combat a été réceptionné par les autorités béninoises.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P