Le Togo prolonge l’état d’urgence dans le nord du pays

AfriqueAfrique – SécuritéLe Togo prolonge l'état d'urgence dans le nord du pays

Au Togo, le gouvernement a obtenu mardi des députés une prorogation de l’état d’urgence sécuritaire dans la région des Savanes pour une durée de 6 mois.

Au Togo, l’état d’urgence instauré dans la région des Savanes vient d’être prorogé de 6 mois, après l’onction parlementaire ce mardi 06 septembre 2022 donnée à ce projet soumis par le gouvernement. En effet, la constitution togolaise autorise le Chef de l’Etat à décréter l’état d’urgence, mais au-delà d’une durée de trois mois, il revient à l’Assemblée nationale de se prononcer sur sa validité. 

La mesure avait été déclarée le 13 juin dernier, suite à des menaces djihadistes dans la région septentrionale du pays. La disposition a notamment pour but de donner les coudées franches aux autorités publiques, dans leur mission de protection des populations ou de prévention de la menace terroriste.

«Faire cesser la menace»

«Face aux agressions contre nos paisibles populations, notre objectif (…) est de donner aux forces de défense et de sécurité les moyens nécessaires pour faire cesser la menace», a souligné la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsegan. Selon le ministre de la Sécurité Damehame Yark, l’état d’urgence «permet de créer (…) les conditions propices aux mesures administratives et opérationnelles»«nécessaires à la bonne conduite des opérations militaires» et «à un retour à la paix» dans la région. Cela permet également de rendre plus prompte la prise de décision et de faciliter le déploiement de forces opérationnelles, a ajouté le ministre.

La région des Savanes est frontalière du Burkina Faso, où sont présents des groupes djihadistes. L’attaque la plus meurtrière au Togo a eu lieu en juillet. Des hommes armés avaient ciblé quatre villages, et l’armée avait évoqué «plusieurs morts et quelques blessés», sans communiquer un bilan précis. Selon plusieurs médias locaux, 15 à 20 personnes auraient été tuées.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P