Le Kenya demande le déploiement immédiat d’une force régionale dans l’est du Congo

AfriqueAfrique – SécuritéLe Kenya demande le déploiement immédiat d'une force régionale dans l'est du Congo

Le président kenyan Uhuru Kenyatta a demandé mercredi le déploiement immédiat d’une nouvelle force militaire régionale pour tenter de mettre fin aux violences rebelles dans l’est de la République démocratique du Congo.

Les sept pays de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), que le Congo a rejoint cette année, ont convenu en avril de mettre en place une force conjointe mais n’avaient pas précisé quand elle pourrait être déployée. « La Force régionale d’Afrique de l’Est sera déployée immédiatement dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu pour stabiliser la zone et faire respecter la paix en soutien aux forces de sécurité de la RDC et en étroite coordination avec la MONUSCO (force de maintien de la paix de l’ONU) », a déclaré M. Kenyatta dans un communiqué.

Son appel intervient dans le contexte d’une offensive majeure dans l’est du Congo par le groupe rebelle M23, qui s’est emparé lundi d’une ville stratégique à la frontière ougandaise. L’offensive du M23, dont la dernière grande insurrection a conquis des pans entiers de la campagne de l’est du Congo en 2012 et 2013, a ravivé les tensions entre le Congo et le Rwanda voisin.

Le Congo accuse le Rwanda de soutenir le M23, notamment en envoyant ses propres troupes à la frontière. Le Rwanda dément ces accusations. La composition précise de la force de l’EAC, y compris si elle comprendrait des soldats rwandais, n’a pas été annoncée. Le Rwanda et l’Ouganda ont envahi le Congo à deux reprises dans les années 1990, entraînant des guerres qui ont aspiré plus d’une demi-douzaine de pays de la région, coûté des millions de vies et engendré des milices qui restent actives à ce jour.

Le Kenya a déclaré que les préparatifs du déploiement devraient être finalisés lors d’une réunion des commandants régionaux à Nairobi dimanche. La déclaration de Kenyatta ne permettait pas de savoir si le Congo avait approuvé le déploiement. Les autorités congolaises n’ont pas pu être jointes immédiatement pour un commentaire. L’Ouganda a déployé des troupes dans l’est du Congo l’année dernière pour mener des opérations conjointes avec des soldats congolais contre une milice islamiste ougandaise active dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P