Le directeur d’Interpol s’inquiète du sort des armes livrées à l’Ukraine

MondeMonde – SécuritéLe directeur d'Interpol s'inquiète du sort des armes livrées à l'Ukraine

Jürgen Stock, directeur général de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol), a indiqué mercredi que les armes livrées à l’Ukraine pourraient se retrouver entre les mains des criminels en Europe, rapporte l’AFP.

« La grande disponibilité d’armes pendant le conflit actuel entraînera la prolifération d’armes illicites dans la phase post-conflit », a-t-il déclaré devant l’Association de la presse anglo-américaine à Paris. « Les criminels sont déjà en train, en ce moment même, de se concentrer sur cela », a-t-il poursuivi. Il a qualifié l’Union européenne de « destination probable pour ces armes » en raison des prix plus élevés, surtout dans les pays scandinaves.

« Même les armes qui sont utilisées par les militaires, les armes lourdes, seront disponibles sur le marché criminel », a averti Jürgen Stock. « Les criminels dont je parle opèrent au niveau mondial, donc ces armes seront échangées à travers les continents », a-t-il conclu.

Les autorités américaines ont annoncé mercredi l’octroi à l’Ukraine d’un nouveau volet d’aide militaire de 700 millions de dollars, comprenant notamment des lance-roquettes multiples HIMARS (High Mobility Artillery Rocket Systems) et des munitions.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P