La Russie «n’acceptera pas» le plafonnement du prix de son pétrole par les Occidentaux

News - InfosPolitiqueLa Russie «n'acceptera pas» le plafonnement du prix de son pétrole par les Occidentaux

La Russie a affirmé qu’elle « n’acceptera pas » le plafonnement du prix de son pétrole, ce samedi 3 décembre. L’Union européenne, le G7 et l’Australie se sont mis d’accord sur un tel mécanisme de plafonnement.

« Nous n’accepterons pas ce plafond ». ​C’est ce qu’a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, au sujet du plafonnement du prix de son pétrole. Il était cité par des agences russes, samedi 3 décembre 2022. Il a toutefois affirmé que Moscou s’était « préparé » en amont « pour un tel plafond », sans donner plus de détails.

60 dollars le baril maximum

L’Union européenne, le G7 et l’Australie se sont mis d’accord vendredi sur un tel mécanisme de plafonnement du prix du pétrole russe vendu aux pays occidentaux, qui pourrait limiter les moyens de Moscou pour financer son offensive en Ukraine. Le G7 et l’Australie […] sont parvenus à un consensus sur un prix maximum de 60 dollars américains le baril pour le pétrole brut d’origine russe transporté par voie maritime​, ont annoncé ces pays dans un communiqué commun.

De leur côté, les 27 pays de l’Union européenne ont formellement approuvé samedi le plafonnement du prix du pétrole brut russe transporté par voie maritime, a annoncé la Commission européenne. La Pologne avait levé vendredi ses dernières objections à la validation de ce mécanisme proposé par le G7, qui devrait entrer en vigueur lundi.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P