La Chine dénonce l’interdiction « sans fondement » du 5G de Huawei au Canada

MondeMonde – DiplomatieLa Chine dénonce l'interdiction "sans fondement" du 5G de Huawei au Canada

Le Canada va exclure le géant chinois des télécommunications Huawei du déploiement de son réseau 5G dans le pays, a annoncé le gouvernement de Justin Trudeau, jeudi 19 mai. Pour la Chine, cette décision « viole les principes de l’économie de marché et les règles du libre-échange ».

Au cours d’un point de presse jeudi après-midi, le gouvernement canadien a annoncé sa décision d’interdire la 5G de Huawei sur l’ensemble de son territoire. La décision d’Ottawa touche également ZTE, une autre société chinoise en partie détenue par l’État.

« Cela fait suite à un examen approfondi mené par nos agences de sécurité indépendantes et en consultation avec nos plus proches alliés, a indiqué Ottawa. Dans son explication le ministre François-Philippe Champagne (Innovation, Sciences et Industrie) a notamment invoqué des enjeux de sécurité nationale, soulignant qu’il importait d’assurer l’intégrité [des] systèmes de télécommunications du Canada.

La Chine mécontente

Réagissant à la décision du Canada, la Chine a dit être préoccupée et profondément mécontente de la tournure des événements. La décision annoncée par les ministres Champagne et Mendicino, prise au motif de la soi-disant sécurité nationale, sans aucune preuve concluante, […] viole les principes de l’économie de marché et les règles du libre-échange et nuira certainement à l’image internationale du Canada, a déploré la diplomatie chinoise.

Aussi, la Chine procédera à une évaluation complète et sérieuse de cet incident et prendra toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises, indique l’ambassade de la Chine à Ottawa.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P