Irlande: 02 jeunes Nigérianes condamnées pour trafic d’êtres humains

AfriqueAfrique – SociétéIrlande: 02 jeunes Nigérianes condamnées pour trafic d'êtres humains

Alors qu’elles dirigent un réseau de prostitution en Irlande, deux femmes d’origine nigériane ont été condamnées à des peines de prison après avoir été reconnues coupables de trafic d’êtres humains.

Alicia Edosa (45 ans) et Edith Enogaghase (31 ans) ont chacune été reconnues coupables de deux chefs d’accusations dont trafic de femmes en Irlande entre septembre 2016 et juin 2018 à l’issue d’un procès qui a duré six semaines devant le tribunal pénal du circuit de Mullingar. 

Lors d’une audience tenue le mardi 28 septembre, le juge Francis Comerford a infligé une peine d’emprisonnement de cinq ans et huit mois à Edosa avec effet rétroactif au 14 avril 2019, date à laquelle elle a été placée en détention pour la première fois pour des condamnations en vertu de la loi sur le droit pénal.

Au cours du procès, une dizaine de femmes ont témoigné et affirmé avoir été forcé à se prostituer en Irlande après avoir subi une série de cérémonies traditionnelles et sataniques au Nigéria. A la suite des nombreux témoignages qui ont plongé les mises en cause, elles ont été jugées pour trafic et exploitation d’être humain.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P