Guy Mitokpè justifie son silence après son départ du parti RE de Candide Azannai

BeninBénin – PolitiqueGuy Mitokpè justifie son silence après son départ du parti RE de Candide Azannai

A la faveur de la troisième journée de l’académie politique 2022 de la Fondation Friedrich Ebert Bénin, Guy Mitokpè, l’ancien secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir (RE) a justifié le sens de son silence depuis son départ du parti au sein duquel il a milité pendant 15 ans.

Invité par la Fondation Friedrich Ebert Bénin dans le cadre de la troisième journée de l’académie politique 2022 qui se tient dans la Commune de Parakou, l’ancien député du parti restaurer l’espoir, Guy Dossou Mitokpè est revenu sur sa démission du parti de l’ancien ministre Candide Azannaï. Pour Guy Mitokpè, ce n’est pas avec cœur joie qu’on se prononce sur son départ d’un Parti politique au sein duquel l’on a fait 15 ans de militantisme.

« On ne quitte pas la maison de son père dans le but de fonder sa propre famille en dénigrant son père ou en dénigrant la maison de son père. En quittant la maison de son père, on reste reconnaissant de ce que l’on a reçu de son père« , indique-t-il.

Quand on quitte une formation politique ou quand on quitte la maison de son père, c’est dans le but de faire mieux que ce qui s’y fait, a fait savoir Guy Mitokpè qui n’entend pas en dire plus sur sa démission de son ex parti politique.

La démission de Guy Mitokpè rapportée par le parti RE

L’annonce de la démission de l’ancien secrétaire général du parti restaurer l’Espoir a été faite par un communiqué du parti. Selon le communiqué relayé par le Président de la Commission de la Communication, de la Presse, de l’Animation et de la Promotion du Parti, l’ancien député a demandé, à travers un message WhatsApp du 11 Avril à être reçu par le Président du Parti.

Le mardi 12 Avril 2022 à 15 heures, déférant à sa requête, le président du parti, Candide Azannaï a reçu Guy Mitokpè. Au cours des échanges, l’ancien député a fait part de son intention de continuer ses activités politiques ailleurs.

Le président Candide Azannaï a pris acte de la démission selon le contenu du communité rendu public par Claude AGBALE, Président de la Commission de la Communication, de la Presse, de l’Animation et de la Promotion du Parti.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P