Guerre en Ukraine: l’ONU exige l’arrêt immédiat des bombardements d’écoles

MondeMonde – DiplomatieGuerre en Ukraine: l'ONU exige l'arrêt immédiat des bombardements d'écoles

Alors que la guerre se poursuit en Ukraine, l’Organisation des Nations Unies (ONU), a demandé ce jeudi, l’arrêt des bombardements des écoles et dénoncé leur usage à des fins militaires.

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni ce jeudi 12 mai 2022, à la faveur d’une demande de la France et du Mexique. A l’issue de sa séance extraordinaire, l’ONU a réclamé, l’arrêt des bombardements d’écoles en Ukraine, en dénonçant dans le même temps, leur utilisation à des fins militaires.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

« Ces attaques [d’écoles] doivent cesser », a souligné un haut responsable du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), Omar Abdi. « Jusqu’à la semaine dernière, au moins quinze des 89 écoles, une sur six, soutenues par l’Unicef dans l’est de l’Ukraine avaient été endommagées ou détruites depuis le début de la guerre » le 24 février, a-t-il déploré, ajoutant :

« Des centaines d’écoles à travers le pays auraient été touchées par de l’artillerie lourde, des frappes aériennes et d’autres armes explosives dans des zones peuplées, tandis que d’autres écoles sont utilisées comme centres d’information, abris, centres d’approvisionnement ou à des fins militaires, avec un impact à long terme sur le retour des enfants à l’école », a-t-il déclaré.

Pour les deux pays qui ont convoqué la séance, à savoir, la France et le Mexique, le bombardement des écoles constitue une violation fragrante du droit humanitaire.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P