Guerre en Ukraine: la Finlande se dit prête à combattre la Russie

MondeMonde – SécuritéGuerre en Ukraine: la Finlande se dit prête à combattre la Russie

L’entrée de la Finlande à l’Otan serait « assurément » une menace pour la Russie, qui répliquerait par des mesures « militaro-technique », avait indiqué Moscou. Mais selon le chef de la Défense finlandaise, Timo Kivinen, son pays est prêt à combattre toute attaque russe.

Après des décennies à l’écart des alliances militaires, la Finlande se prépare donc à rejoindre l’Alliance atlantique pour tenter de dissuader sa voisine russe de l’agresser, après l’invasion de l’Ukraine. Une alliance qui serait « assurément » une menace pour la Russie, qui répliquerait par des mesures « militaro-technique » à une telle adhésion, avait annoncé Moscou.

La Finlande tente d’intimider son adversaire 

Ce mercredi 22 juin, le chef de la Défense finlandaise, Timo Kivinen, a déclaré que son pays était prêt à combattre toute attaque russe. Dans une interview, Timo Kivinen, a loué la puissance militaire de la Finlande, et sa détermination à combattre une potentielle attaque russe. Il a annoncé : « La Finlande se prépare à une attaque russe depuis des décennies et offrira une résistance féroce si cela se produit ».

Le chef de la Défense finlandaise a expliqué que son pays était prêt à toute opération militaire : « Nous avons systématiquement développé notre défense militaire précisément pour ce type de guerre ». Il a ajouté que la puissance militaire de la Finlande s’expliquait notamment par le fait que ses habitants sont prêts et motivés à se battre. C’est ce que confirme une étude réalisée en mai, qui indique que 82% des Finlandais seraient prêts à rejoindre la défense nationale si besoin. En cas d’affrontement, Timo Kivinen prévoit notamment une « utilisation massive de la puissance de feu, des forces blindées et aussi des forces aériennes ».

Une armée finlandaise redoutable 

Si le chef de la Défense finlandaise se permet des déclarations menaçantes, c’est parce qu’il s’est reposé sur une armée solide. N’ayant jamais aboli le service militaire obligatoire, la Finlande compte aujourd’hui 280 000 soldats et près de 870 000 réservistes. 

Consacrant 2% de son PIB à la Défense, les Finlandais ont aujourd’hui construit un arsenal militaire surpuissant, classé dans les plus importants d’Europe. Le pays possède notamment des missiles à longue portée pouvant atteindre une cible à plus de 370 km. 

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P