Guerre en Ukraine: deux mercenaires britanniques et un marocain condamnés à mort

MondeMonde – SécuritéGuerre en Ukraine: deux mercenaires britanniques et un marocain condamnés à mort

La justice des autorités séparatistes de Donetsk a condamné à mort trois combattants, deux Britanniques et un Marocain. Ces derniers avaient été faits prisonniers dans l’Est de l’Ukraine et combattaient pour Kiev.

Jeudi, les agences de presse russes ont annoncé que trois hommes ont été condamnés à mort pour mercenariat. « La cour suprême de la République populaire de Donetsk a condamné à mort les Britanniques Aiden Aslin et Shaun Pinner et le Marocain Brahim Saadoun, accusés d’avoir participé aux combats comme mercenaires« , a indiqué l’agence de presse officielle russe TASS.

« Nous sommes évidemment gravement préoccupés. Nous répétons que les prisonniers de guerre ne devraient pas être exploités pour des raisons politiques, » a affirmé un porte-parole du premier ministre britannique Boris Johnson, tandis que la cheffe de la diplomatie Liz Truss a dénoncé un « simulacre de jugement sans aucune légitimité ». « Selon la convention de Genève, les prisonniers de guerre bénéficient de l’immunité des combats et ne devraient pas être poursuivis pour leur participation aux hostilités« , a dénoncé Downing Street.

« Je condamne fermement la condamnation d’Aiden Aslin et de Shaun Pinner détenus par des mandataires russes dans l’est de l’Ukraine. Ils sont des prisonniers de guerre. Il s’agit d’un simulacre de jugement sans aucune légitimité« , a de son côté tweeté la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss.

Ils peuvent faire appel pour espérer commuer cette sentence en 25 ans de prison. Selon le droit international et plusieurs traités, tel que la Convention de Genève, les mercenaires n’ont droit ni au statut de combattant, ni au statut de prisonnier de guerre.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P