Campagne Moov

Grossesse en milieu scolaire au Bénin: le gouvernement dans une démarche d’anticipation

BeninBénin – SociétéGrossesse en milieu scolaire au Bénin: le gouvernement dans une démarche d'anticipation
Campagne ESM Benin

La grossesse en milieu scolaire est un phénomène qui prend de l’ampleur malgré la double sensibilisation du gouvernement et des acteurs de la société civile. Dans une démarche d’anticipation, le ministre Véronique Tognifodé aborde la question sans tabou avec les apprenants.

Au Bénin, les écoles ont ouvert leur porte le 19 Septembre dernier. Pour éviter aux filles de voir leur cursus scolaire écourté par une grossesse indésirable qui s’invite dans les études, le ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé a pris très tôt son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des élèves filles.

Dans des séances d’échanges francs et ouverts dans plusieurs centres de formation, le ministre en charge des affaires sociales a décidé de fournir aux filles en situation d’étude, les armes nécessaires pour éviter des pièges pouvant les conduire à des grossesses non désirées.

En effet, le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance a relancé la campagne « Agbazatché » avec des échanges participatifs dans des lycées et collèges. La campagne 2022-2023 du programme a démarré le jeudi 22 Septembre 2022. Trois collèges ont accueilli l’opération du lancement du programme. Il s’agit du CEG Honvié, dans la commune d’Adjarra ; le CEG Dangbo et le CEG Akpadanou dans la commune d’Adjohoun.

Les filles informées sur les dispositions légales mises à leur disposition… 

Avec des centaines d’adolescent, le Ministre Véronique Tognifodé a échangé avec les élèves sur plusieurs thématiques, principalement sur la santé sexuelle et reproductive, l’intérêt du dialogue parents-enfants, l’estime de soi, les moyens de dénonciation des harcèlements sexuels … etc.

De manière pédagogique, et en réponse aux préoccupations des apprenants exprimées sans tabou, la Ministre a démontré les conséquences d’une sexualité irresponsable, notamment sur la scolarité des filles. Elle leur a expliqué comment la recherche de facilités sur les bancs en échange de faveurs sexuelles peuvent conduire l’élève dans des difficultés. 

Tout en les invitant à observer des attitudes responsables, le Ministre Véronique Tognifodé a rassuré les élèves que le Gouvernement a tout mis en place pour sécuriser leur cursus scolaire. Elle les a informés des dispositions légales prises par le Gouvernement pour renforcer la protection des filles contre toutes violences sexuelles, et réformer l’Institut National de la Femme pour renforcer cette lutte. L’autorité a rappelé que le harcèlement sexuel, le viol et tous les actes similaires sont désormais sévèrement punis au Bénin. 

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P