Moov Africa Start up challenge

Gros revers pour la Russie: un vaisseau amiral « gravement endommagé » par des missiles ukrainiens

MondeMonde – SécuritéGros revers pour la Russie: un vaisseau amiral « gravement endommagé » par des missiles ukrainiens

Le croiseur russe Moskva, vaisseau amiral de la flotte de la mer Noire, a été gravement endommagé alors que Moscou est en passe de prendre le contrôle du port stratégique de Marioupol.

La Russie a subi un de ses plus gros revers matériels depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, le croiseur Moskva, vaisseau amiral de la flotte de la mer Noire, ayant été « gravement endommagé » par une explosion de munitions selon Moscou, et par des frappes de missiles selon des responsables ukrainiens. Au moment où l’armée russe est en passe de prendre le contrôle du port stratégique de Marioupol, sur la mer d’Azov, et d’étendre son offensive dans le sud et l’est de l’Ukraine, le croiseur lance-missiles Moskva a été « gravement endommagé », selon le ministère russe de la Défense, cité par les agences d’Etat Ria Novosti et Tass.

Des munitions qui explosent

« En raison d’un incendie, des munitions ont explosé à bord », et l’équipage a été entièrement évacué, a indiqué le ministère, précisant qu’une enquête était en cours pour déterminer l’origine de cet incendie. Les autorités locales ukrainiennes ont affirmé pour leur part que le Moskva, un bâtiment de 186 mètres, avait été touché par des missiles. « Des missiles Neptune qui protègent la mer Noire ont causé d’importants dégâts à ce navire russe », s’est félicité le gouverneur ukrainien de la région d’Odessa (sud), Maxime Martchenko.

Un porte-parole de l’administration militaire d’Odessa, Serguiï Bratchouk, a indiqué sur Telegram que « selon des données disponibles », des missiles ukrainiens étaient « à l’origine des sérieux dommages » subis par le navire. Le Moskva a été mis en service du temps de l’Union soviétique en 1983 et a participé à l’intervention russe en Syrie à partir de 2015. Dans les premiers jours de l’invasion de l’Ukraine, il a pris part à une attaque contre l’île aux Serpents, près de la frontière roumaine, au cours de laquelle 19 marins ukrainiens ont été capturés pour être ensuite échangés contre des prisonniers russes.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P