Grippe de la tomate: voici tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau virus qui attaque les enfants

MondeMonde – SantéGrippe de la tomate: voici tout ce qu'il faut savoir sur ce nouveau virus qui attaque les enfants

Depuis quelques jours, les médias indiens parlent d’une nouvelle maladie, appelée « grippe de la tomate ». Plus de 80 cas ont été détectés depuis le 6 mai 2022. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce virus qui touche plus les enfants de moins de 5 ans.  

Après la Covid-19, la variole du singe, l’Inde fait face actuellement à un nouveau virus, dénommé « grippe de la tomate », ou « fièvre de la tomate », qui provient de Kerala, un État densément peuplé, situé au sud-ouest du pays, selon les rapports des médias. A en croire India Today, ce nom a été attribué à ce virus en raison de la forme des éruptions cutanées qu’il provoque. Il a poursuivi en ajoutant que plus de 80 cas ont déjà été recensés.

Qui sont les principales victimes de ce virus ?

Selon les autorités sanitaires indiennes, ce virus s’attaque principalement aux enfants de moins de 05 ans.

Comment se manifeste la « grippe de tomate » ?

 « La grippe de la tomate » se manifesterait par des éruptions cutanées sur tout le corps, et celles-ci prennent la forme « de cloques rondes » et « rouges », « très douloureuses et contagieuses », détaille notamment The Indian Express. Des irritations peuvent aussi être constatées au niveau de bouche à cause de la déshydratation.

Les médias locaux évoquent d’autres symptômes : de la fièvre, des nausées, des vomissements, des diarrhées, ou encore des douleurs articulaires, sont également observées par les médecins indiens.

D’après des virologues, il pourrait s’agir d’un nouveau variant du syndrome pieds-mains-bouche, une infection virale commune chez les jeunes enfants.

Quels traitements pour les personnes infectées ?

« Pour l’heure, il n’y aucun traitement connu pour cette maladie, qui touche principalement les enfants de moins de 5 ans. Les syndromes disparaissent d’eux-mêmes en 8 à 10 jours, si des soins de support sont prodigués. Les patients qui développent la « fièvre de la tomate » doivent boire beaucoup de liquides et se reposer au lit, comme cela est conseillé pour les autres fièvres virales, afin de garder le corps hydraté et bien reposé », a affirmé Dr. Subhash Chandra, professeur adjoint de médecine interne à l’Institut des sciences médicales d’Amrita, à Kochi. Comme pour la varicelle, les malades, en particulier les enfants, doivent éviter de se gratter les cloques causées par la grippe, sous peine d’en garder des cicatrices.

Cette maladie serait-elle mortelle ?

 « Ce n’est pas une maladie mortelle mais elle est contagieuse et se transmet de personne à personne, bien que le mode de transmission soit encore à l’étude », a ajouté Dr Subhash Chandra.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P