Grippe aviaire H10N3: la Chine enregistre un premier cas mondial d’infection à l’homme

MondeMonde – SantéGrippe aviaire H10N3: la Chine enregistre un premier cas mondial d'infection à l'homme

La Chine a annoncé avoir enregistré un premier cas de transmission à l’homme de la grippe aviaire H10N3, généralement constatée chez les volailles C’est la première fois au monde que le virus attaque un organisme humain.

La Chine a signalé, ce mardi, un premier cas au monde d’un humain infecté par la grippe aviaire H10N3, qui se trouve généralement chez les volailles. Selon la Commission nationale chinoise de la santé (NHC), la victime est un homme de 41 ans, originaire de Zhenjiang, une ville de la province côtière orientale du Jiangsu. L’homme a été initialement hospitalisé le 28 avril après avoir eu de la fièvre et d’autres symptômes.

« Aucun cas humain de H10N3 n’a été signalé dans le monde, et le virus H10N3 chez les volailles est faiblement pathogène« , a déclaré le NHC, ajoutant que le risque de propagation à grande échelle de l’infection parmi la population humaine est « extrêmement faible ».

Le patient a été infecté après avoir consommé la viande de poulet, a expliqué le NHC. L’état de santé de ce dernier est stable et il est prêt à quitter l’hôpital, indique l’agence chinoise.

Plusieurs souches de grippe aviaire dans le monde

Plusieurs souches de virus entraînant des grippes aviaires ont été découvertes chez des animaux en Chine, mais les épidémies massives parmi les humains sont rares. Deux autres souches de grippe aviaire, H5N1 (entre 2003 et 2011), puis H7N9 (depuis 2013), ont donné lieu en Asie à des contaminations par contact direct avec les volailles infectées. Mais les cas de transmission interhumaine restent très rares.

Le H7N9 a infecté 1 668 personnes et fait 616 morts depuis 2013, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P