« Être homosexuel n’est pas un crime, mais un péché », affirme le pape François

News - InfosSociété"Être homosexuel n’est pas un crime, mais un péché", affirme le pape François

Selon le pape, les lois pénalisant l’homosexualité sont « injustes », mais cette orientation sexuelle reste un « péché ».

Le pape réaffirme la doctrine de l’Église. S’il a estimé lors d’une interview mardi avec l’agence de presse américaine Associated Press (AP) que les lois pénalisant l’homosexualité à travers le monde étaient « injustes », il a aussi déclaré que cette orientation sexuelle était un « péché ». « Être homosexuel n’est pas un crime », a-t-il déclaré à AP. « Ce n’est pas un crime. Oui, mais c’est un péché. Bien, mais d’abord faisons la distinction entre un péché et un crime ». « C’est aussi un péché de manquer de charité les uns envers les autres », a-t-il ajouté.

Interrogé sur l’attitude des prêtres qui soutiennent les discriminations envers les personnes LGBT, le pape François a estimé qu’ils devaient plutôt engager « un processus de conversion » et avoir « de la tendresse ».

Une position affirmée par le Vatican

En 2021, l’institution du Vatican chargée de dire et préserver le dogme catholique, la Congrégation pour la doctrine de la foi, avait déjà souligné que l’homosexualité était considérée comme un « péché » par l’Église. Répondant à la question : « L’Église dispose-t-elle du pouvoir de bénir des unions de personnes du même sexe? », la Congrégation avait déclaré dans une note publiée en ligne que « Dieu n’arrête jamais de bénir chacun de ses fils (…). Mais, Il ne bénit pas ni peut bénir le péché ».

L’institution concluait que « l’Église ne dispose pas, ni ne peut disposer, du pouvoir de bénir les unions de personnes de même sexe » et rappelait que ce texte avait été approuvé par le pape.

Laisser un commentaire

P