Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara gracie Laurent Gbagbo

AfriqueAfrique – PolitiqueCôte d'Ivoire : Alassane Ouattara gracie Laurent Gbagbo

Dans un discours à la nation, à l’occasion de la fête nationale de la Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a annoncé avoir accordé la garde présidentielle à son prédécesseur Laurent Gbagbo.

Le processus de la réconciliation nationale lancé en Côte d’Ivoire après la dernière élection présidentielle continue de produire des résultats probants. Après le retour au pays de Laurent Gbagbo et des échanges fructueux qui ont eu lieu entre Ouattara et ses prédécesseurs Gbagbo et Bédié, le leader de RHDP, parti au pouvoir, a pris de nombreuses décisions pour consolider la réconciliation en cours.

En effet, il a annoncé ce samedi soir, une grâce présidentielle en faveur de son prédécesseur Laurent Gbagbo. « Dans le souci de renforcer la cohésion sociale, j’ai signé un décret accordant la grâce présidentielle à monsieur Laurent Gbagbo », a déclaré Alassane  Ouattara lors de son discours à la nation, ce samedi 6 août. L’ancien chef de l’État avait été condamné en 2018 à vingt ans de prison dans l’affaire dite du « casse de la BCEAO ».

Le président ivoirien a également annoncé avoir « demandé qu’il soit procédé au dégel des comptes [de son prédecesseur] et au paiement de ses arriérés de rentes viagères ». Ce versement était bloqué par les autorités ivoiriennes depuis le retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire, en juin 2021.

Ces décisions du patron d’Abidjan intervient après des échanges qui ont eu lieu entre lui et ses prédécesseurs Gbagbo et Bédié le 14 juillet dernier.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P