Conclave de Nairobi: le déploiement de la force militaire sous-régionale en RDC approuvé

AfriqueAfrique – SécuritéConclave de Nairobi: le déploiement de la force militaire sous-régionale en RDC approuvé

A l’initiative du président de la République du Kenya qui est aussi président de la communauté d’Afrique de l’Est (EAC) Uhuru Kenyatta, les chefs d’Etats de cette communauté réunis en conclave ce lundi 20 juin, se disent favorables à l’initiative du déploiement d’une force militaire sous-régionale pour la paix à l’Est de la RDC.

Les Chefs d’État de l’Afrique de l’Est ont approuvé, lundi, « le déploiement imminent » de la force militaire régionale dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC) où des dizaines de groupes armés s’affrontent aux forces gouvernementales depuis des décennies. Placée sous commandement militaire du Kenya, cette force devrait être opérationnelle dans les prochaines semaines et ne devrait pas comprendre en son sein d’éléments de l’armée rwandaise, a indiqué la présidence congolaise dans un communiqué.

Le communiqué conjoint du sommet ayant réuni les Présidents Uhuru Kenyatta du Kenya, Félix Tshisekedi de la RDC, Yoweri Museveni de l’Ouganda, Salva Kir du Sud Soudan, Evariste Ndayishimiye du Burundi, Paul Kagame du Rwanda et le représentant de la présidente tanzanienne Samia Suhulu n’a, toutefois, pas exclu l’armée rwandaise. Le communiqué indique que les chefs d’Etat ont ordonné un « cessez-le-feu immédiat » ainsi que le retrait des positions récemment prises notamment par les rebelles du M23 depuis une semaine.

Les dirigeants de la sous-région recommandent l’intensification du dialogue engagé par le gouvernement congolais à l’intention des groupes armés. Les Chefs d’État ont unanimement condamné « toute forme de campagne de haine, de stigmatisation et d’appels à la violence ». Ils ont lancé un appel au calme alors que les tensions entre Kinshasa et Kigali ont ravivé des messages hostiles aux rwandophones en RDC.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P