Concertation au sein de l’opposition béninoise: la FCBE accusée de sabotage

BeninBénin – PolitiqueConcertation au sein de l'opposition béninoise: la FCBE accusée de sabotage

A quelques mois des élections législatives du 08 janvier 2023, les partis d’opposition sont en concertations pour affûter leurs armes. Ce processus tarde à porter de fruits, parce que selon Expérience Tèbè, le parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) a joué à un moment au trouble-fête.

L’opposition béninoise s’organise pour affronter les prochaines élections législatives. Selon le président du Mouvement Populaire de Libération (MPL), une concertation est en cours entre les partis, sauf la FCBE qu’il a accusé de sabotage.

Selon les dires d’Expérience Tèbè, les partis d’opposition, dans leur volonté de se réorganiser, avait eu le soutien d’une institution étrangère pour la mise en place d’un cadre de concertation. A l’en croire, cette première initiative n’a pas abouti à cause de la FCBE. « Il s’est trouvé qu’un parti, pour ne pas le citer, il s’agissait des FCBE, ont empêché cette dynamique d’aller très rapidement à terme. Je dirai qu’ils ont carrément saboté cette initiative », a-t-il confié au micro d’Océan Fm.

Concertation reprise sans la FCBE

Après le premier échec, les formations politiques opposées à la gouvernance du président Patrice Talon n’ont pas baissé les bras. Ils ont repris les discussions, mais cette fois-ci, sans la FCBE dont le premier responsable Paul Hounkpè est le chef de file de l’opposition.

La concertation consiste, selon le président du MPL, à définir entre opposant la ligne à adopter pour réussir lors des législatives. Il a précisé qu’il ne s’agit pas d’un processus de fusion, mais l’objectif est d’aboutir à une stratégie commune.

Campagne Moov E-sim

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P