Cameroun: 5 policiers arrêtés pour des allégations de torture

AfriqueAfrique – SociétéCameroun: 5 policiers arrêtés pour des allégations de torture

Au Cameroun, 5 policiers ont été placés en garde à vue et ont comparu devant un juge pour les allégations de torture, qui ont eu lieu à Yaoundé, la capitale du pays.

Tout était parti d’une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux. Dans ladite vidéo, on voyait des hommes en uniformes agresser et torturer au cours d’une séance d’interrogatoire, deux hommes soupçonnés de vol. Les faits montrés dans la vidéo ont suscité l’indignation de plusieurs camerounais.

A lire aussi: Cameroun: Samuel Eto’o officialise sa candidature à la FECAFOOT

Dans un communiqué publié samedi, le chef de la police camerounaise, Martin Mbarga Nguele, a jugé « inhumain », le traitement infligé aux détenus par les policiers, déclarant que les cinq policiers avaient été placés en garde à vue et ont comparu devant un juge pour les allégations de torture.

« Les mesures appliquées à l’occasion des faits en cours ne sont que la continuité de l’action permanente en marche pour une police citoyenne, véritablement au service de tous et de chacun car l’acte quotidien du policier ne doit tendre aujourd’hui que vers le bien-être du citoyen », a indiqué M. Nugele. « Depuis plus d’une décennie, la sureté nationale s’est engagée sur la voie du professionnalisme, de sa modernisation, du changement de mentalité et de moralité », a-t-il ajouté, tout en soulignant que la population doit également respecter et collaborer avec la police. 

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P