Burkina – Trafic de carburant pour des terroristes: Kanfo Sahada ‘’entre les mains’’ de la justice

AfriqueAfrique – SociétéBurkina - Trafic de carburant pour des terroristes: Kanfo Sahada ‘’entre les mains’’ de la justice

Le Procureur de la République du Burkina Faso, Harouna Yoda, a annoncé mercredi, que Kanfo Sahada alias Sanfo Sahada, est désormais aux mains de la justice burkinabé. Le mis en cause est recherché pour une affaire de trafic de carburant au profit des terroristes.

Fin de cavale pour Kanfo Sahada alias Sanfo Sahada activement recherché par la justice burkinabé. De sources judiciaire, Kanfo Sahada impliqué dans une affaire de ravitaillement des groupes terroristes en carburant, est désormais aux mains de la justice de son pays. Son avocat, Maitre Seydou Roger Yamba, indique que son client s’est rendu lui-même à la justice.

’C est un dossier judiciaire, j’attends de savoir les charges qui sont retenues contre lui au regard du flou qui entoure cette affaire’’, a déclaré Seydou Roger Yamba. En rappel Kanfo Sahada était sur une liste de 8 fugitifs soupçonnés de complicité avec les groupes terroristes, notamment dans le ravitaillement en carburant de ces groupes.

72 arrestations

Une enquête relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a permis d’arrêter et de garder à vue 72 personnes qui s’adonnaient au trafic du carburant dans certaines régions du Burkina Faso où les groupes armés terroristes sont actifs, a annoncé jeudi dernier, le Procureur du Faso Harouna Yoda dans un communiqué.

L’enquête suit toujours son cours et les auditions et interpellations nécessaires se poursuivront afin de mettre fin à ces infractions qui, non seulement paralysent l’économie nationale, mais serviraient également de sources de financement du terrorisme, a-t-il souligné. Selon le procureur, les principaux auteurs des faits de contrebande sont identifiés dans les régions de l’est, du centre-est, du centre nord, du plateau central, du centre sud et du centre.

Ils commettent leur forfait principalement pendant la nuit, par le transport des hydrocarbures liquides à l’aide de camions spécialement aménagés, à l’intérieur desquels ils rangent 180 à 200 fûts industriels en caoutchouc ou en fer de 200 litres chacun remplis de carburant. L’enquête a permis également de saisir des documents et des fichiers numériques en lien avec les activités illicites des mis en cause et une importante quantité de produits de contrebande, des moyens roulants et autres biens.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P