Burkina – Nouvelle attaque armée près du Niger: une dizaine de gendarmes tués

AfriqueAfrique – SécuritéBurkina - Nouvelle attaque armée près du Niger: une dizaine de gendarmes tués

Une nouvelle attaque armée a été enregistrée jeudi, au Burkina Faso, près de la frontière avec le Niger. La cible a été un détachement de la gendarmerie de Seytenga. Une dizaine de soldats ont péri dans cette attaque des hommes armés qui s’ajoute à la liste des massacres.

La liste des attaques s’allonge au Burkina Faso. Jeudi, dans la province du Seno à la frontière avec le Niger, des combattants terroristes s’en sont pris aux éléments de la gendarmerie de Seytenga. « Une attaque violente menée par des terroristes a visé jeudi aux environs de 18H00, le détachement de gendarmerie de Seytenga situé à l’Est de la ville de Dori à la frontière avec le Niger », a écrit la plateforme de suivi des attaques terroristes « Sahel Security ».

Une dizaine de gendarmes sont morts et plusieurs autres sont blessés dans cette attaque. D’autres sont portés disparus et on note d’importants dommages matériels.

La région de Seytenga a connu plusieurs attaques cette semaine. Dans la nuit du 11 au 12 juin 2022, des hommes armés ont attaqué la commune, faisant de nombreuses victimes. Le bilan est monstrueux et traumatisant. Au moins les corps sans vie d’une cinquantaine de personnes ont été retrouvés. Un deuil national de trois (03) jours a été décrété par le gouvernement qui a appelé à l’unité nationale face au terrorisme.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P