Burkina-Niger – Terrorisme: une opération conjointe tue une centaine de fous de dieu

AfriqueAfrique – SécuritéBurkina-Niger - Terrorisme: une opération conjointe tue une centaine de fous de dieu

Des forces de Défense et de sécurité du Burkina Faso et du Niger ont mené une opération conjointe (TAANLI 2) entre le 25 novembre et le 9 décembre 2021. L’offensive s’est déroulée dans plusieurs localités situées de part et d’autres de la frontière entre le Burkina et le Niger, qui s’étend sur une superficie de 24 624 kilomètres. Elle a eu raison de deux bases de terroristes et fait une centaine de morts dans ce camp des fous de dieu.

L’opération n’est pas encore à terme, mais le bilan à mi-parcours fait état d’une centaine de terroristes neutralisées, une vingtaine de suspects appréhendées et une importante logistique récupérée auprès de groupes armées. Un bilan provisoire fait état de 13 militaires burkinabè tombés et de sept blessés (Burkinabè et Nigériens) enregistrés lors d’une mission de reconnaissance dans la Komondjaori au Burkina Faso, selon AIB.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

L’opération qui a conduit à la neutralisation de deux bases terroristes a aussi permis de récupérer des fusils d’assaut AK47, des fusils mitrailleurs, des caisses de munitions et de chargeurs, des dizaines de futs de carburant et une quinzaine d’engins explosifs ont été récupérés. On note également plusieurs centaines de motos, d’autres moyens roulants et un important lot de produits pharmaceutiques saisis.

Initiée par les ministres de la Défense du Niger et du Burkina Faso, l’opération conjointe TAANLI qui est à sa deuxième phase aura une troisième phase dont l’objectif sera de consolider les résultats obtenus des phases précédentes. Cette opération vient également renforcer la synergie d’action dans la sous-région contre le terrorisme.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P