Burkina Faso: l’Union européenne réagit face à la situation dans le pays

AfriqueAfrique – DiplomatieBurkina Faso: l’Union européenne réagit face à la situation dans le pays

Alors que les militaires ont donné confirmation du coup d’Etat survenu au Burkina Faso, l’Union européenne a réagi appelant à la remise en liberté immédiate du président Roch Kabore et des membres des institutions de l’Etat détenus.

« Face aux événements en cours au Burkina Faso et notamment les informations faisant état de menaces contre le Président Roch Marc Christian Kabore par des éléments des forces armées, l’Union européenne rappelle son attachement au respect des institutions républicaines et de l’ordre constitutionnel », a indiqué le président de la commission de l’UE, Joseph Borell.  

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Il poursuit dans sa déclaration et « appelle également les forces de sécurité et de défense à demeurer fidèles à leurs missions premières de protection de la population et de défense du territoire, en faisant valoir leurs revendications de manière non violente ». « L’Union européenne reste attentive à l’évolution de la situation, en appelant tous les acteurs au calme et à la retenue. Elle appelle également à ce que la liberté du Président Kabore et des membres des institutions de l’Etat soit immédiatement rétablie », indique e document.

Notons que les militaires se sont réunis au sein du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), ont annoncé la fin du gouvernement de Kabore et la dissolution de la constitution du Burkina Faso. Aussi, les frontières du pays ont été fermées et un couvre-feu a été instauré.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P