Moov Africa Start up challenge

Burkina Faso: l’armée annonce avoir repoussé une attaque terroriste

AfriqueAfrique – SécuritéBurkina Faso: l'armée annonce avoir repoussé une attaque terroriste

Les militaires du détachement de Kelbo (province du Soum, région du Sahel) ont repoussé une attaque terroriste qui a visé leur base ce matin du lundi 25 juillet 2022, a annoncé les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) du Burkina Faso.

Un détachement de l’armée burkinabé a été la cible des hommes armés ce mardi 25 juillet 2022. L’attaque qui a été repoussée, selon l’armée, a fait au moins deux (02) morts dans le rang des Forces de Défense et de Sécurité du Burkina Faso.

« En effet, le détachement a essuyé des tirs d’obus suivis d’une tentative d’incursion. La riposte vigoureuse des éléments du détachement a mis en déroute les assaillants qui ont de nombreuses pertes », a annoncé l’armée burkinabé. « Les opérations de ratissage en cours permettront d’établir un bilan ennemi précis », a-t-elle ajouté.

En terme de bilan provisoire, le communiqué de l’armée souligne que « côté ami, on déplore le décès de deux (02) militaires au cours des combats. Neuf (09) militaires ont été évacués et pris en charge par les services de santé« .

Le terrorisme constitue un sérieux problème pour le Burkina Faso. A l’issue de sa première visite à Ouagadougou le week-end dernier, le président guinéen et président en exercice de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embaló, a déclaré que le terrorisme n’est pas seulement le problème du Burkina Faso, mais un problème de sécurité sous-régional. Des actions sont en cours pour apporter une réponse ouest-africaine à ce problème qui affecte dangereusement les sociétés ouest-africaines.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P