Burkina Faso: la junte menace les auteurs des fausses informations sur les réseaux sociaux

AfriqueAfrique – SociétéBurkina Faso: la junte menace les auteurs des fausses informations sur les réseaux sociaux

Le président de la junte militaire au Burkina Faso, a fait une mise en garde formelle aux individus malintentionnés qui publient manifestement des fausses informations sur les réseaux sociaux pour troubler la quiétude du peuple.

« Des individus mal intentionnés par le biais d’audio WhatSApp ou de publications sur d’autres réseaux sociaux diffusent de fausses informations dans le but manifeste de créer la psychose au sein de l’opinion. Le Président du MPSR met en garde ceux qui tentent de saper les efforts entrepris », renseigne un communiqué diffusé à la télévision nationale.

 D’après le communiqué, le président du Mouvement patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), Paul Henri Sandaogo Damiba « rassure l’opinion que toutes les supputations concernant de probables troubles ou la supposée libération de prisonniers sont sans aucun fondement ».

Il faut noter que depuis le renversement du président Roch Kaboré dans la soirée du lundi 24 janvier 2022, certaines informations contradictoires ont inondé la toile et faisaient croire que des prisonniers ont été libérés lors des évènements militaires qui ont conduit à la chute de Kabore. Selon ces informations, le général Gilbert Diendéré incarcéré pour une affaire de coup d’Etat, fait partie des prisonniers libérés.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P