Burkina Faso: fin de cavale pour un cyber-escroc

News - InfosSécuritéBurkina Faso: fin de cavale pour un cyber-escroc

La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité a annoncé ce vendredi, avoir mis fin aux activités d’un individu nommé N’D. M spécialisé dans l’escroquerie aux moyens des communication électroniques.

Les forces de l’ordres du Burkina Faso ont réussi à mettre la main sur un cyber-escroc. En effet, tout est parti des plaintes des gérants de boutique Orange money, déposées auprès de la BCLCC pour l’infraction susmentionnée. Au terme des investigations et grâce à la collaboration des autres services de Police judiciaire et des victimes, N’D. M a été interpellé par la Division des Enquêtes de la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC).

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 20h00
Argentine
- -
Australie
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 16h00
France
- -
Pologne
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 20h00
Angleterre
- -
Senegal
Fifa Coupe du Monde
5 Déc 2022
- 16h00
Japon
- -
Croatie
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 16h00
Pays-Bas
3 1
USA
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Cameroun
1 0
Brésil
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Serbie
2 3
Suisse
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Corée du Sud
2 1
Portugal

A lire aussi: Remaniement ministériel au Burkina Faso: l’opposition exprime sa frustration

Deux modes opératoires

Selon la brigade, N’D. M agissait à travers deux modes opératoires : dans le premier, il se rend dans une boutique Orange money sous prétexte d’effectuer un retrait d’argent. Il effectue un dépôt d’un petit montant dans l’optique d’obtenir le numéro de l’agent pour ensuite lui renvoyer un faux message de retrait. Une fois que le gérant reçoit ledit message, il procède généralement au paiement sans prêter attention à son solde.

Dans le second, il se rend dans une boutique Orange money prétextant attendre un transfert d’argent de la part d’un ami. Il sollicite alors le contact de la SIM-agent du gérant pour le communiquer audit ami pour le transfert. Il justifie cette sollicitation par le fait qu’il ne dispose pas de numéro Orange. Une fois le numéro obtenu, il fait ensuite signe à son complice qui envoie un faux message de retrait sur la carte SIM-agent du gérant. Dès que le gérant reçoit le message, il procède au paiement sans aucun contrôle.

A lire aussi: Burkina Faso: le gouvernement donne son avis sur les marches annoncées par l’opposition

A l’issue des auditions, le présumé cyber-escroc a été conduit au parquet près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga I. « 𝗟𝗲 𝗽𝗿𝗲́𝗷𝘂𝗱𝗶𝗰𝗲 𝗳𝗶𝗻𝗮𝗻𝗰𝗶𝗲𝗿 𝗰𝗮𝘂𝘀𝗲́ 𝗽𝗮𝗿 𝗹’𝗮𝗰𝘁𝗶𝘃𝗶𝘁𝗲́ 𝗱𝗲 𝗡’𝗗.𝗠 𝘀’𝗲́𝗹𝗲̀𝘃𝗲 𝗮̀ 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝘃𝗶𝗻𝗴𝘁 𝗺𝗶𝗹𝗹𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗳𝗿𝗮𝗻𝗰s (𝟮𝟬.𝟬𝟬𝟬 𝟬𝟬𝟬) 𝗙𝗖𝗙𝗔 », précise la BCLCC.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P