Bénin : un ex-responsable de douane soupçonné de Blanchiment de capitaux

AfriqueAfrique – SociétéBénin : un ex-responsable de douane soupçonné de Blanchiment de capitaux

Pour une affaire de blanchiment de capitaux d’un milliard en DAT dans une banque, un douanier haut gradé a des ennuis judiciaires.

Un ancien Directeur général de la douane et des droits indirects a des ennuis judiciaires qui risquent de l’emporter en prison. Il lui est reproché d’avoir déposé sur un compte bancaire en dépôt à terme (DAT) la somme d’un milliard (1 000 000 000) de francs CFA.

Le potentiel informe dans sa parution de ce vendredi 17 septembre 2021, qu’au vu de la valeur du montant déposé, l’ancien directeur général a été interpelé et écouté par la Brigade économique et financière afin de justifier la provenance des fonds déposés en DAT.

Il lui a été demandé par les agents de la Brigade économique et financière de fournir la preuve de la non-criminalité du milliard viré sur son compte bancaire. « Interrogé, l’ex-patron de l’administration douanière s’est contenté de dire qu’il n’a jamais touché à un seul kopeck de son salaire depuis qu’il a pris fonction, ont rapporté nos sources. Cette réponse aura été vite démontée après un calcul basique », rapporte le média.

Or, ajoute la même source, le point de son salaire fait sur toute sa carrière ne pourrait atteindre ce montant d’un milliard (1 000 000 000) francs CFA. C’est pourquoi, l’ancien directeur de la douane et droits indirects a été mis sous convocation pour la suite de la procédure.

Toutefois, s’il n’apporte pas les preuves de ce virement rocambolesque, il risque d’être déposé en prison pour blanchiment d’argent et de capitaux comme recommandé par les articles 375 du Code pénal, les articles 7 et 113 de la loi n° 2018-17 du 25 juillet 2018 relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme en République du Bénin.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P