Bénin – Libération de l’espace public: une action musclée est annoncée à Abomey et Bohicon par le préfet Firmin Kouton

BeninBénin – SociétéBénin - Libération de l'espace public: une action musclée est annoncée à Abomey et Bohicon par le préfet Firmin Kouton

Une opération musclée de libération des espaces publics en recolonisation à Abomey et à Bohicon est en préparation. Selon Firmin Kouton, le préfet du département du Zou,  » on a passé déjà assez de temps à sensibiliser à travers des communiqués radio diffusée », la répression reste l’ultime solution pour faire entendre raison aux populations.

Les réfractaires à l’opération de libération des espaces publics du département du Zou sont dans le collimateur du préfet Firmin Kouton.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

A lire aussi: Bénin; Recrudescence du Covid-19: la chloroquine pour le traitement présomptif en cas de symptômes

Ensemble avec les maires de la Commune d’Abomey et de Bohicon, l’autorité préfectorale prépare une opération musclée dans les deux communes pour décourager définitivement ceux qui prennent le domaine public comme leur propriété privée.

 » On a passé assez de temps à sensibiliser à travers des communiqués radio diffusée. Certains Maires ont également  pris des arrêtés pour interdire l’occupation de ces ouvrages. La répression va pouvoir alors commencer »; a annoncé le préfet.

A l’en croire, une action musclée est en perspective avec le directeur départemental de la police républicaine pour siffler définitivement la fin de la récréation.

« On n’a pas aménagé ces espaces pour des activités commerciales. Non ! Ce n’est pas un étalage. Les trottoirs sont réalisés pour l’intérêt général et non pour les activités commerciales « ; tempête l’autorité préfectorale qui se désole que les populations exposent leurs marchandises sur les ruelles asphaltées rendant difficile la mobilité.

Cette fois ci, les autorités de la ville n’entendent pas aller de main morte. Elles promettent à ceux qui refusent de gré de libérer les espaces publics que les forces de l’ordre vont leur prêter main forte pour quitter le domaine public.

Voir aussi la sélection de la rédaction

1 COMMENTAIRE

  1. le sultan aziz..de son état…et ami de ollah omar…la foudre…de gombo…..

    dis je…moi je suis pour l’ordre…la discipline…et le respect..de l’état….et autres…

    Suis en europe depuis..40 ans…..et de ce faite..je considère..il n’a pas d’évolution sans le respect de certains principes

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

%d blogueurs aiment cette page :
P