Bénin: les évêques appellent à des législatives véritablement inclusives en 2023

BeninBénin – PolitiqueBénin: les évêques appellent à des législatives véritablement inclusives en 2023

En session plénière ordinaire au séminaire Saint Gall de Ouidah, les évêques du Bénin ont invités les acteurs impliqués dans l’organisation des élections législatives de 2023, à travailler pour des élections libres, transparentes et véritablement inclusives.

Du mardi 17 à ce jeudi 19 Mai 2022, les évêques du Bénin ont tenu leur session plénière ordinaire. Les travaux de cette session se sont déroulés au séminaire Saint Gall de Ouidah dans le département de l’Atlantique.

Au cours de leurs travaux, les membres de la conférence épiscopale du Bénin se sont préoccupés de la situation sociopolitique du pays notamment les attaques djihadistes et les élections législatives programmées pour le 08 janvier 2023 comme l’indique le communiqué final de l’assise des évêques.

En effet, dans le communiqué ayant sanctionné cette session plénière ordinaire, les évêques ont invités les acteurs impliqués dans l’organisation des législatives prochaines à mettre l’intérêt de la nation au dessus de tout autre intérêt. Ainsi, le clergé catholique plaide pour que les élections législatives du 08 Janvier 2023 soient effectivement libres, transparentes, inclusives et apaisées.

Conférence épiscopale, médiateur de la République, même combat ?

Dans le cadre des élections législatives inclusives, le médiateur de la République, Pascal Essou a rencontré les principaux responsables des partis politiques légalement enregistrés au Bénin.

L’initiative appelée dialogue politique qui s’est déroulée du 25 Avril au 04 mai dernier à l’hôtel Bel Azur de Grand-Popo, a permis à Pascal Essou et ses collaborateurs de recueillir les propositions des partis politiques afin que les législatives de 2023 se déroulent dans la paix et dans la cohésion Sociale.

Cette initiative prise par le médiateur de la République allait dans le sens de jouer à l’intermédiation entre les différentes institutions impliquées dans l’organisation des élections législatives prochaines afin qu’elles œuvrent à ce que ces élections soient véritablement inclusives et transparentes. Une préoccupation du médiateur de la République qui rencontre la volonté des évêques du Bénin de voir en 2023, des élections qui soient en faveur de la paix et de la cohésion sociale.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P