Bénin: le MPL félicite le gouvernement et se félicite pour les mesures sociales annoncées en conseil des ministres

BeninBénin – PolitiqueBénin: le MPL félicite le gouvernement et se félicite pour les mesures sociales annoncées en conseil des ministres

En conseil des ministres ce mercredi 23 Mars 2022, le gouvernement du président Patrice Talon s’est penché sur la flambée des prix des produits de grandes consommations. Pour atténuer un temps soi peu la souffrance des populations, le gouvernement a pris plusieurs mesures sociales. Au lendemain de la prise de ces mesures, le MPL se félicite d’avoir indiqué la voie au gouvernement.

Face à la cherté de la vie et aux cris de détresses de plusieurs béninois, le parti Mouvement Populaire de Libération (MPL) de Expérience Tèbè avait fait des propositions au gouvernement du président Patrice Talon. Au cours du conseil des ministres de ce mercredi 23 mars 2022, l’exécutif a pris en compte quelques propositions émises par le MPL.

Tout en félicitant le gouvernement pour ces mesures « légèrement sociales », le parti Mouvement Populaire de Libération rappelle avoir fait des propositions dont notamment la suspension de l’application de la TVA sur certains produits.

« Dans une de nos interventions, nous avons appelé le gouvernement à plus de souplesse pour le social; nous avions fait des propositions dont la suspension de l’application de la TVA sur certains produits et sommes heureux de nous rendre compte que ce que nous prévoyons faire une fois au pouvoir ait pu inspirer nos gouvernants actuels« , se félicite Expérience Tébè.

Pour le parti Mouvement Populaire de Libération, ces mesures sociales étaient une nécessité car le social doit être au cœur de la gouvernance des dirigeants. A croire Expérience Tébé, on ne cherche pas à faire de bénéfice dans la gestion d’un Etat. Il s’agit de faire en sorte de répartir la richesse du pays afin de permettre à chaque citoyen de pouvoir subsister. Quand la gouvernance est ainsi comprise, indique-t-il, on ne peut pas contraindre les citoyens à des taxes alors qu’ils traversent des moments difficiles.

Il félicite le gouvernement d’avoir écouté les appels des uns et des autres et d’avoir pris des mesures qui certainement atténueront les difficultés actuelles des béninois. Mais il félicite davantage son parti pour avoir fait des propositions éclairées dans le sens du social à l’endroit des béninois.

Quelques mesures prises par le gouvernement

Mesures en faveur du coût du ciment

  • Cotonou / Atlantique-Littoral : 75.000 FCFA ;
  • Porto-Novo/ Ouémé-Plateau : 74.000 FCFA ;
  • Comè/ Mono-Couffo  : 77.000 FCFA ;
  • Parakou/ Borgou  : 82.000 FCFA ;
  • Djougou/Donga : 82.000 FCFA ;
  • Natitingou / Atacora : 85.000 FCFA ;
  • Kandi / Alibori : 85.000 FCFA ;
  • Malanville/Alibori : 90.000 FCFA.

Mesure en faveur de la farine de blé, du riz et de l’huile végétale

Le renoncement partiel de la TVA sur certains produits a permis la réduction de leur prix, il s’agit:

  • La farine de blé importée: passe de 25.000 FCFA à 20.000 FCFA le sac de 50 kg et de 23.500 FCFA à 19.915 FCFA à Cotonou. Ce qui justifie le maintien du prix du pain à 125 FCFA la baguette de 160 g et 150 FCFA celle de 200 g,
  • Le riz et l’huile végétale passent donc à Cotonou de 30.000 FCFA à 25.424 FCFA (soit 1.017 FCFA le litre au détail au lieu de 1.200 FCFA actuellement) pour l’huile de coton locale ; 27.500 FCFA à 23.305 FCFA (soit 932 FCFA le litre au détail au lieu de 1.100 FCFA actuellement) pour l’huile de palme raffinée locale ; 27.500 FCFA à 23.305 FCFA (soit 932 FCFA le litre au détail au lieu de 1.100 FCFA actuellement) pour l’huile de palme raffinée importée.
  • Le sac de 50 kg de riz ordinaire sera désormais cédé à Cotonou à 18.450 FCFA au lieu de 20.500 FCFA
  • La constitution d’un stock de gas-oil et le maintien de son prix de cession à la pompe à 600 FCFA jusqu’au 30 juin 2022.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P