News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Bénin: la Criet libère Élie Djènontin, fils de l’opposant Valentin Djènontin

---Publicité---

Après Alexandre Hountondji, Joseph Tamègnon et Cie, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) vient de libérer d’autres opposants dont Élie Djènontin, fils de l’ancien député Valentin Djènontin. Ils avaient été tous arrêtés dans le cadre des violences électorales lors de la présidentielle d’avril 2021.

Elie Djènontin et plusieurs autres opposants, accusés des faits de terrorisme et en détention provisoire depuis des mois, ont été libérés dans la soirée de ce lundi 08 novembre 2021. Selon des sources de BENIN WEB TV, les intéressés sortent de prison ce mardi 09 novembre 2021 après les formalités d’usage.

Fils de l’ancien député Valentin Djènontin, Élie Djènontin avait été arrêté le 07 Avril 2021 et déposé à la prison civile de Ouidah. Au même titre que beaucoup d’autres opposants arrêtés dans la même période, il lui est reproché de vouloir mener des mouvements de déstabilisation de l’élection présidentielle d’avril 2021.

L’une des premières réactions après l’annonce de cette nouvelle, est celle du politologue Boni Richard Ouorou. « Élie Djènontin a été libéré. Je suis particulièrement content pour lui. Je viens d’envoyer mes félicitations à son père, l’ancien ministre Valentin Djènontin », a-t-il déclaré dans un direct Facebook. Il n’a pas manqué de remercier toutes les personnes qui agissent pour la décrispation de la tension politique.

Ancien député, opposant farouche au régime de Patrice Talon, et en exil depuis des mois, Valentin Djènontin avait fustigé l’arrestation de son fils. Il avait dénoncé une manœuvre politique et une volonté manifeste du pouvoir de l’affaiblir dans sa résistance et sa lutte pour la restauration de l’État de droit.

A l’annonce de la libération de son fils, Valentin Djènontin, comme il est de son habitude, a exprimé ses impressions à travers un verset biblique. Il a posté en statut WhatsApp, ce qui suit : « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable », Hébreux 11 : 1-2.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.