Bénin: il porte des coups mortels à son frère consanguin et écope de 10 ans de prison

News - InfosSociétéBénin: il porte des coups mortels à son frère consanguin et écope de 10 ans de prison

Le Mercredi 30 Novembre dernier, le tribunal d’Abomey Calavi a examiné un dossier de coups mortels au cours de sa deuxième session criminelle de 2022. L’accusé, un vitrier de profession est reconnu coupable des faits mis à sa charge et a été condamné à 10 ans de prison ferme.

Le Mercredi 30 Novembre dernier, le tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey Calavi a examiné dans le cadre de sa deuxième session criminelle de l’année, un dossier de coup mortel. L’accusé, un vitrier de profession a porté des coups de gourdin à son frère consanguin qui en est décédé.

Les faits de la cause remonte en Novembre 2016 à Zinvié, une localité de la Commune d’Abomey-Calavi. Le vitrier en voulant quitter la maison familiale a remis la clé de sa chambre à son frère consanguin qui devait la mettre en location pour lui.

Il revient six mois plus tard pour percevoir les frais de location mais contre toute attente, son frère consanguin lui remet un billet de 5000 francs cfa, le montant d’une mensualité. Mécontent, il réclame le reste de ses sous. Une bagarre éclate entre les deux frères. C’est au cours de la bagarre que le vitrier asséna à son frère consanguin des coups de gourdin.

Transporté en urgence à l’hôpital, la victime succomba quelques instants après. Son frère consanguin prend la clé des champs mais sera rattrapé et placé en détention provisoire le 03 Juillet 2020.

A la barre ce mercredi, l’accusé reconnait les faits mais affirme qu’il a utilisé le gourdin en légitime défense contre son frère qui voulait le charcuter avec une machette.

10 ans de prison pour coups mortels…

Dans son réquisitoire, le ministère public a requis contre l’accusé une peine de prison de 8 ans pour coups mortels. Mais en délibérant, le juge s’est montré plus sévère dans sa décision. Il a condamné le mis en cause à 10 ans de prison ferme.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P