Bénin – Gouvernance de Patrice Talon: Kemi Seba prend le contre-pied de l’imam Dicko

BeninBénin – PolitiqueBénin - Gouvernance de Patrice Talon: Kemi Seba prend le contre-pied de l'imam Dicko

De passage à Bohicon, pour l’investiture du président de l’Union islamique du Bénin (Uib), l’imam malien Mahmoud Dicko a fait l’éloge du président Patrice Talon, qui, disait-il, est à l’écoute des Béninois. Cette déclaration de l’imam Dicko a mis en colère le président de l’ONG Urgences Panafricanistes, Kemi Seba.

« Le président béninois est quelqu’un qui écoute beaucoup, qui parle peu, mais qui agit », a déclaré Mahmoud Dicko, pour qui, Patrice Talon est le prototype d’homme d’Etat dont a besoin l’Afrique pour une meilleure gouvernance à la tête des pays.

Mais pour l’activiste franco-béninois Kemi Seba, l’imam Dicko s’est tout simplement trompé sur ce qu’il en est réellement au Bénin. « J’ai une pensée pour l’imam Dicko. Je suis très déçu », a déclaré Kemi Seba, relevant que quand « on parle de la FrancAfrique, il est polymorphe ».

« Imam Dicko qui est l’un des plus grands opposants du régime malien, a loué il y a pas longtemps, le président Béninois Patrice Talon, en disant qu’il écoutait le peuple. Laissez moi mourir de rire quand on sait que les prisonniers politiques au Bénin, à pas quelques-uns qui ont été libérés, ceux qui posent de problème à Talon, sont incarcérés et il ne compte pas les faire sortir », a martelé Kemi Seba. « On est pas en démocratie, mais en taloncratie ».

Le président de l’ONG Urgences Panafricanistes affirme par ailleurs, que l’Imam Dicko a un soutien de la Francafrique et des ennemis du Mali, pour faire tomber le régime du président Assimi Goita.

Ce n’est pas la première fois que l’activiste s’en prend au gouvernement du « Nouveau Départ ». S’il loue les mérites de Talon au plan infrastructurel, il critique autant qu’il le peut, sa gouvernance du point de vue démocratique.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P