Bénin – Enquête judiciaire sur les violences préélectorales: les conseils de Paul Hounkpè à Talon

News - InfosPolitiqueBénin - Enquête judiciaire sur les violences préélectorales: les conseils de Paul Hounkpè à Talon

Au Bénin, le chef de file de l’opposition, le secrétaire exécutif de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), Paul Hounkpè, invite le président de la République à se mettre au-dessus de la mêlée dans la procédure lancée par la justice pour faire la lumière sur les violences préélectorales.

Dans un entretien accordé au magazine panafricain Jeune Afrique, le secrétaire exécutif de la Force cauris pour un Bénin émergent et chef de file de l’opposition a donné son avis sur plusieurs préoccupations.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Tunisie
- -
France
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Australie
- -
Danemark
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Pologne
- -
Argentine
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Arabie Saoudite
- -
Mexique
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Iran
0 1
USA
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Pays de Galles
0 3
Angleterre
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Equateur
1 2
Senegal
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Pays-Bas
2 0
Qatar

A Lire aussi: Bénin; Enseignants contractuels 2016: voici la date butoir du dépôt des dossiers pour les CDI

Evoquant la fermeté de Patrice Talon face aux auteurs et commanditaires des actes de violences enregistrés, à quelques jours de l’élection présidentielle du 11 Avril 2021, l’ancien ministre de la culture de Boni Yayi, Paul Hounkpè, affirme comprendre la position du chef de l’exécutif.

Cependant, il l’invite à ne pas s’ingérer dans ce dossier comme le fait le commun de ses partisans. En sa qualité de président de la République, il doit faire l’effort de se mettre au-dessus de la mêlée.

Mieux, Paul Hounkpè invite Patrice Talon à avoir une démarche qui rassemble; car, en fin de compte, il est le président de la République, donc le président de tous les Béninois et non d’une partie des Béninois.

Un conseil qui intervient, quelques jours après l’interview accordée par le président Patrice Talon à RFI et France 24. Dans cet entretien, le numéro 1 béninois, se substituant à la justice, a porté ouvertement des accusations sur des opposants politiques qu’il a qualifiés de terroristes.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P