Bénin: détails sur les circonstances de l’arrestation du CA d’Ina

News - InfosPolitiqueBénin: détails sur les circonstances de l'arrestation du CA d'Ina

Le Chef d’Arrondissement (CA) d’Ina n’est plus libre de ses mouvements. Il a été interpellé et déposé en prison dans une affaire de détention illégale de présumés voleurs. Après les premières informations qui ont circulé sur le dossier, on en sait désormais un peu plus sur les circonstances de son arrestation.

Wahabou Méré, Chef de l’Arrondissement d’Ina, dans la commune de Bembèrèkè, est en prison dans une affaire de détention de présumés voleurs. Selon les informations les intéressés auraient été séquestrés et détenus dans un magasin sur demande du CA. Mais selon une source proche du dossier, il n’en est rien.

En effet, les deux victimes de la séquestration sont de jeunes gens interpellés pour vol présumé de Soja. Ils ont été arrêtés par un délégué et un élu local de la zone. « Lorsqu’ils ont arrêté les présumés voleurs. Ils sont venus informer le CA qui leur a fait savoir qu’il n’est pas le commissaire », a confié une source.

Frappé par le deuil de son géniteur, le CA ne s’est pas vraiment impliqué dans la gestion de ce dossier. Il aurait clairement demandé aux deux élus locaux d’aller régler la situation au commissariat.

Les deux présumés voleurs gardés dans un magasin

De sources concordantes, les deux élus locaux n’ont pas informé la police comme l’aurait souhaité le CA. « Ils ont continué à garder les deux présumés voleurs jusqu’à ce que l’information parvienne au commissariat », a confié la source à BENIN WEB TV.

Interpellés, le délégué et le conseiller local auraient cité le nom du CA comme commanditaire de la détention illégale des présumés voleurs.

Arrêté sans convocation préalable

Indexé par ses deux collaborateurs qui sont le délégué et le conseiller local, le CA a été invité au commissariat d’Ina sans le moindre doute sur la raison de l’appel du commissariat. Une fois dans les locaux du commissariat, Wahabou Méré n’a plus été autorisé à rentrer chez lui. Sur le champ, il lui a été notifié qu’il est en état d’arrestation.

Après la notification, les choses sont allées très vite. Le dossier a été envoyé au Procureur et s’en est suivi le mandat de dépôt.

Des proches du jeune CA, soupçonnent un montage et une manœuvre politique visant à déstabiliser le CA et son parti l’Union Progressiste le Renouveau.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P