Bénin – Démographie: Patrice Talon envisage un programme de maitrise des naissances

BeninBénin – PolitiqueBénin - Démographie: Patrice Talon envisage un programme de maitrise des naissances

Le Bénin à l’instar de la plupart des pays d’Afrique est confronté à une poussée démographique trop élevée. Face à l’impact de cette poussée démographique sur le développement, les autorités du Bénin envisagent une politique de maîtrise des naissances.

Le Bénin va bientôt lancer un programme de maîtrise des naissances pour faire face à la poussée démographique trop forte. L’annonce de la mise en place de cette politique dès 2023 a été faite par le chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon au cours d’un entretien avec les confrères de « Le figaro » en marge de la rencontre qu’il a eu avec les entrepreneurs de la France. Pour le président de la République du Bénin, une poussée démographique trop forte est un « facteur pénalisant pour le développement ».

« Autant la taille d’une population et sa jeunesse peuvent être un atout, autant son augmentation trop rapide est un frein pour son développement« , a confié Patrice Talon.

Selon l’exposé du président Patrice Talon, quand dans un pays, la demande en matière d’éducation, de santé et de l’emploi croît beaucoup trop vite que l’investissement et l’offre dans ces trois domaines, le pays s’appauvrit.

Pour le président béninois, il est une réalité que les moyens dont dispose un Etat ne peuvent jamais suffire pour faire face à toutes les sollicitations de ces citoyens, à toutes les sollicitations d’une population qui croit de façon exponentielle.

Une politique de maîtrise des naissances, la solution

Pour résoudre le décalage entre les moyens de l’Etat et la croissance exponentielle de la population, Patrice Talon estime qu’une politique de maitrise des naissances peut être la solution. « Tout cela peut être mis dans une politique de maîtrise des naissances, avec la pédagogie et des mesures incitatives », a confié Patrice Talon à « Le figaro ». Une politique que son gouvernement envisage mettre en œuvre d’ici 2023.

Voir aussi la sélection de la rédaction

1 COMMENTAIRE

  1. l’Afrique n’a pas de problème de démographie le Bénin encore moins. Un enfant est une richesse pour nous africains. Si les occidentaux ont des problèmes avec leurs populations ça fait leurs affaires. l’Afrique est un grand continent et elle a besoin de sa population. Laissez nous tranquille donc.

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

%d blogueurs aiment cette page :
P