AccueilNon classéBénin - Chefferie traditionnelle : reçus en audience, par Patrice Talon, les rois plaident pour leur reconnaissance officielle

Bénin – Chefferie traditionnelle : reçus en audience, par Patrice Talon, les rois plaident pour leur reconnaissance officielle

Les rois du Bénin font des tractations, pour la reconnaissance officielle de la chefferie traditionnelle. Les garants de nos us et coutumes ont plaidé, en faveur de cette cause, lors d’une audience, accordée, aux têtes couronnées, par le Président de la République, Patrice Talon.

Les rois du Bénin ont été reçus, en audience, jeudi 3 mars 2022, au Palais de la Marina, par le locataire des lieux, Patrice Talon, informent nos confrères de LaNouvelleTribune. Les garants de nos us et coutume ont, en effet, profité de ce tête à tête, pour évoquer, avec le Chef de l’Etat, le dossier de la chefferie traditionnelle.

Une loi et des décrets d’application

Au cours de cette audience, les têtes couronnées, à en croire le média, ont émis le vœu suivant : le vote d’une loi et des décrets d’application, en plus des dispositions de la Constitution, qui reconnaissent, déjà, les rois et chefs traditionnels.

Le même média rapporte les propos de Sa Majesté Gangoro Souambou, l’un des rois, présents à l’audience, selon lesquels une commission serait, imminemment, installée. Cet organe aura, pour mission, « d’étudier tous les paramètres  pour que la chefferie traditionnelle soit reconnue. Il y aura, également, des décrets d’application. Déjà, la commission fera des propositions. Ensuite, il y aura une réunion d’ensemble, pour étudier avant que ça n’arrive au Parlement pour la prise de l’acte« .

Le roi Souambou ajoute, au nom de ses pairs, que les décrets d’application seront, également, pris, pour que « la chefferie soit un organe d’Etat et puisse participer au développement de la nation. », précisant que « si le décret est pris, il y a des droits et des devoirs ».

Ces doléances ne sont, certainement, pas tombées dans des oreilles de sourds, surtout que le plaidoyer a été fait devant le Président de la République, lui-même.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P