Bavure militaire à Nangrin: le gouvernement burkinabé annonce des sanctions sévères

News - InfosSociétéBavure militaire à Nangrin: le gouvernement burkinabé annonce des sanctions sévères

Le Conseil des ministres de cette semaine au Burkina Faso, a condamné avec fermeté les actes de déshonore commis par des militaires au quartier Nangrin de Ouagadougou et a donné des instructions strictes pour l’application de sévères sanctions.

A l’issue de sa réunion hebdomadaire, le gouvernement burkinabé a abordé les divers sujets à l’ordre du jour avec adoption de quatre rapports d’intérêt national. Le Conseil s’est également penché sur les violences perpétrées par des éléments des Forces de Défense dans le quartier Nangrin de Ouagadougou.

« Le Conseil condamne fermement cette dérive et exprime toute sa solidarité avec les populations civiles qui en ont été victimes », a déclaré le Ministre Jean-Emmanuel Ouédraogo qui a ajouté que le gouvernement a instruit le ministre d’Etat, Ministre de la Défense de prendre toutes les dispositions afin de s’assurer, « d’une part, que les auteurs de cette dérive puissent être sanctionnés sévèrement, et, d’autre part, de travailler pour que de telles dérives ne puissent pas se produire à l’avenir ».

Une violente altercation entre militaires et civils

Pour rappel, une altercation est survenue dans la soirée du samedi 07 janvier 2023 entre un militaire et un groupe de jeunes à Nangrin (Arrondissement 7). Suite à cet incident au cours duquel le militaire a été poignardé, un groupe de soldats a pris la malheureuse initiative de se faire justice le dimanche 08 janvier 2023 en s’en prenant aux riverains du débit de boisson où s’est produit l’incident.

Le chef d’État-Major Général des Armées du Burkina, a condamné avec fermeté, « ces agissements inadmissibles qui déshonorent les Forces Armées Nationales et ternissent leur image »« Ces actes sont d’autant plus condamnables que le contexte sécuritaire actuel nous appelle à resserrer les liens entre militaires et civils pour faire face au terrorisme« , a-t-il déclaré.

Selon le communiqué du chef d’état-major général, « des mesures conservatoires ont d’ores et déjà été prises en interne, et les militaires fautifs seront sanctionnés conformément au Règlement de Discipline Générale » .

Laisser un commentaire

P