Aziz 47 se lâche: « 98% des miracles dans les églises, c’est mon pouvoir et celui de… »

AfriqueAfrique – SociétéAziz 47 se lâche: "98% des miracles dans les églises, c’est mon pouvoir et celui de..."

Reçu sur l’émission « Accusez levez-vous » de Trace Côte d’Ivoire le samedi 28 mai dernier, le spiritualiste et féticheur Ivoirien connu sous le nom d’Aziz 47 s’est confié sur les genres de personnes qui sollicitent ses services. L’occasion pour le médium Ivoirien de faire des révélations sur certains hommes de Dieu.

L’artiste et féticheur Aziz 47 ne rate jamais l’occasion d’enflammer la toile à chaque sortie. Après avoir récemment lancé des piques aux artistes Claire Bahi, KS Bloom et Venom le Cascadeur à cause de leur conversion, il vient de s’en prendre aux hommes de Dieu Ivoiriens.

Interrogé à la barre sur ce qu’il pense des miracles, le médium Ivoirien a clairement avoué qu’il ne croit pas aux miracles. « Je ne fais pas de miracle parce que je suis réaliste. Je soigne les gens et ils guérissent sur la base de ma connaissance que j’ai », a-t-il indiqué.

Mieux, lorsqu’on lui a demandé par la suite s’il est conscient de ce qu’il existe de puissants hommes de Dieu qui réussissent à guérir des fidèles en opérant des miracles, Aziz 47 a donné une réponse croustillante qui enflamme la toile. « 98% de tout ce que vous voyez comme miracle sur scène, c’est le pouvoir de moi et mes collègues. C’est nous qui leur donnons ce pouvoir », a-t-il révélé.

A en croire Aziz 47, le pouvoir avec lequel certains hommes de Dieu Ivoiriens arrivent à opérer des miracles devant leur assemblée n’émane pas de Dieu mais plutôt de lui et de ses autres collègues féticheurs Ivoiriens.

Comme l’on pouvait s’y attendre, cette révélation du médium a suscité très vite une avalanche de réactions sur la toile. Pendant que certains internautes approuvaient les propos du féticheur, d’autres ont par contre fustigé ces propos, tout en le qualifiant de chercheur de buzz.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P