Afrique du Sud : elle abandonne son bébé près d’un ruisseau, une note à ses côté (photos)

News - InfosSociétéAfrique du Sud : elle abandonne son bébé près d'un ruisseau, une note à ses côté (photos)

Une mère a abandonné, près d’un ruisseau, son bébé d’environ 3 mois, en prenant soin de laisser une étrange note manuscrite, à côté de l’enfant. Les faits se sont produits dans la province du KwaZulu Natal, en Afrique du Sud.

Une chose est de faire des enfants, une autre est de les prendre en charge. D’alleurs, avoir des enfants relève d’une préparation en amont, afin de ne pas avoir des surprises désagréables. Et, quand on fait fi de ces règles élémentaires, on se retrouve dans des situations inconfortables, qui sont, souvent, à l’origine de décisions regrettables.

C’est ce qui est arrivé à une femme, dans la province du KwaZulu Natal, en Afrique du Sud. Selon les informations des médias locaux, une mère a abandonné, dans la nature, son bébé d’environ 3 mois, en prenant soin de laisser une note manuscrite, à côté du nouveau-né.

Au détour d’un communiqué de la Reaction Unit South Africa (RUSA), remonté par la presse, le bébé a été découvert par un homme, qui cueillait des mangues au pied d’un talus, près d’un ruisseau, à Dawncrest.

Le communiqué de la RUSA précise qu’à côté du nourrisson, les objets suivants ont été découverts : un sac des couches, un biberon de lait, et une tétine. Outre les objets sus-cités, une étrange note manuscrite a, également, été trouvée, sur les lieux.

L’intégralité de la note manuscrite

Bonjour, vous vous demandez, peut-être, pourquoi j’ai jeté mon bébé. Ne vous posez pas de question, aidez-la, simplement, si vous le pouvez, ou appelez les autorités, mais ne me jugez pas. J’ai parlé avec les travailleurs sociaux, à deux reprises, sans succès. Je sais que cela semble mauvais, mais je n’avais pas le choix. Le système est fragile, et nous ne pouvons, même, plus avorter en toute sécurité. Les hôpitaux ont des règles strictes.

Ce geste a suscité des réactions mitigées sur les réseaux sociaux. Faut-il condamner cette mère ? En tout cas, aux dernières nouvelles, le bébé a été confié aux autorités compétentes, en vue qu’une solution idoine soit trouvée à cette affaire.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P