Tunisie: le projet de nouvelle constitution remis au président Kais Saied

AfriqueAfrique – PolitiqueTunisie: le projet de nouvelle constitution remis au président Kais Saied

La première version du projet de la nouvelle constitution a été remise lundi, à Tunis, au président Kais Saied. Le document a été remis au chef de l’Etat par le président de la « Commission nationale consultative pour une nouvelle République », Sadek Belaïd.

A un mois du referendum annoncé par le président Kais Saied sur le contenu de la nouvelle constitution en cours de rédaction, l’expert juridique chargé de rédiger cette constitution a remis lundi, une première version au chef de l’Etat. Selon le président Saied, le projet « n’est pas définitif « , et « certaines sections peuvent être révisées ou faire l’objet d’une réflexion plus approfondie ».

« Les conditions (de rédaction de la Constitution, ndlr) étaient difficiles en raison du peu de temps dont nous disposions. Mais nous avons réussi, grâce aux efforts de tous, à présenter cette première version de la Constitution. Nous espérons qu’elle satisfera Monsieur le Président (Kais Saied, ndlr). » a déclaré Sadek Belaïd, coordinateur de la « Commission nationale consultative pour une nouvelle République ».

Selon son propre calendrier, le président Kais Saied a jusqu’au 30 juin pour approuver ou modifier le projet de constitution.

Le projet n’est pas définitif

Lundi, le président Saeed, a reçu au palais de Carthage, le chancelier Sadiq Baleed, le président coordinateur du conseil consultatif national pour une nouvelle République.

Cette rencontre a été l’occasion de discuter d’un ensemble de nouveaux concepts et idées, ainsi que d’aborder les processus de dialogue passés et l’échange de points de vue différents. Le Président a affirmé à cette occasion que le projet de constitution n’est pas définitif et que certains chapitres de celui-ci font l’objet d’un examen.

Pour rappel, le président tunisien a limogé le gouvernement, puis dissous le Parlement, gouvernant par décret et prenant le contrôle du système judiciaire en juillet 2021.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P